facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les étudiants réclament leurs numéros Inami devant le cabinet de Maggie De Block

Les étudiants en médecine se sont donné rendez-vous à midi devant le cabinet de la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, pour réclamer l’attribution d’un numéro Inami à l’ensemble des étudiants engagés dans des études de médecine. Les représentants de l’Unécof (Union des étudiants de la communauté française), du CIUM (Comité interuniversitaire des étudiants en médecine) et de la Fédé (Conseil des étudiants de l’ULg) ont été reçus par le cabinet de la ministre. « Ceci n’est pas un concours », « Ina(d)missible » ou encore « Médecins Sans Inami » brandit une cinquantaine d’étudiants en médecine devant le cabinet de la ministre de la Santé, Maggie De Block.

Ils sont présents pour faire entendre leur voix à la ministre. Ils ont amené une ambulance sur les lieux et effectué des tests ORL pour vérifier que leurs voix porteraient suffisamment. Une mise en scène d’Opaline Meunier, présidente de l’Unécof.

Les étudiants ont trois revendications. La première est une révision actualisée du cadastre de l’offre médicale. Ensuite, ils demandent que tous les surnuméraires qui bénéficient cette année « d’un accès surprise » à la 2e bachelier aient un numéro Inami. Ils exigent enfin que tous les étudiants engagés dans des études de médecine reçoivent un numéro Inami.

Vendredi, le Conseil d’Etat a jugé que les quotas fédéraux pour 2021 décidés par la ministre de la Santé Maggie De Block étaient illégaux parce qu’ils ne reposaient pas sur des données précises. Une politique de limitation des numéros Inami, indispensables pour pratiquer la médecine, est mise en place depuis la fin des années 1990. Problème: davantage d’étudiants sont diplômés chaque année que de numéros Inami disponible. On pioche dès lors dans les numéros prévus pour les années suivantes. Pour mettre un terme à ce système, en 2015, la ministre de la Santé et Jean-Claude Marcourt, ministre de l’Enseignement supérieur pour la Fédération Wallonie-Bruxelles ont conclu un accord: la première libère des numéros Inami supplémentaires si le second met en place un filtre efficace en FWB. C’est ce filtre que le Conseil d’Etat a invalidé, remettant en cause l’obtention de numéros Inami pour tous les étudiants francophones.

Ces derniers en ont marre de cette incertitude qui règne depuis plusieurs années et sont venus le dire à Maggie De Block. Cette dernière doit rencontrer Jean-Claude Marcourt à 16h00 pour débloquer la situation.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juillet 2017 Des mesures fédérales en vue d'atteindre l'objectif du plein emploi en 2025

Le gouvernement fédéral s’est accordé sur une série de mesures qui contribueront à réaliser l’ambition du plein emploi en 2025, a indiqué le ministre de l’Emploi, Kris Peeters. Sont visés l’e-commerce et la construction mais aussi une diminutio lire plus

Belga

26 juillet 2017 Alda Greoli, désormais numéro deux dans deux gouvernements

En accédant à la vice-présidence du gouvernement wallon, Alda Greoli devient la seule ministre wallonne à double casquette, puisqu’elle est également la numéro deux du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’ancienne cheffe de cabin lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral: Laurette Onkelinx pointe "un pas de géant en arrière"

La cheffe de groupe PS au Parlement fédéral, Laurette Onkelinx, reconnaît que l’accord budgétaire trouvé par le gouvernement fédéral contient « indubitablement » des réformes, mais que celles-ci constituent « un pas de géant… en arri lire plus

Belga

26 juillet 2017 Lourde amende pour le canular homophobe de Cyril Hanouna

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français sanctionne pour la troisième fois C8 et l’émission phare de Cyril Hanouna « Touche pas à mon poste ». Une amende de 3 millions d’euros lui a été infligée pour un canular jugé homophobe. Dans c lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral: un accord imbuvable selon la FGTB

La FGTB juge mercredi que l’accord intervenu au sein du gouvernement pour le budget fédéral est « imbuvable, déséquilibré et injuste ». Le syndicat socialiste le qualifie même de « honte pour le gouvernement ». Il dénonce des mesures offertes aux « nantis », lire plus

Belga

26 juillet 2017 Ecolo dénonce un budget sans aucune trace de justice sociale et de vision écologique

Le projet de budgets 2018 et 2019 élaboré par le gouvernement fédéral manque désespérément de justice sociale et d’une vision écologique, estime Ecolo dans un communiqué mercredi après-midi. « Hormis l’annonce d’une baisse de l’imp lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/