facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les enfants distinguent très tôt l'alcool des autres boissons, selon une étude suisse Les enfants distinguent très tôt l'alcool des autres boissons, selon une étude suisse

La moitié des enfants de trois ans reconnaissent déjà les boissons alcoolisées et, à six ans, cette proportion passe à 80%, ressort-il d’une étude d’Addiction Suisse, un organisme de prévention, réalisée sur 300 enfants âgés de trois à six ans et dont les résultats ont été publiés jeudi. Une équipe d’Addiction Suisse basée à Lausanne a montré à ces enfants des dessins représentant diverses scènes de la vie quotidienne sur un écran tactile, par exemple un repas de midi, un pique-nique ou une fête. Au-dessous apparaissaient les photos de huit boissons sans alcool et quatre qui en contenaient. Les enfants devaient désigner, en les touchant du doigt, celles que les personnes figurant dans les dessins étaient en train de boire. À la fin, ils devaient encore nommer toutes les boissons et juger si elles contenaient de l’alcool ou non.

Les résultats montrent de manière générale que les enfants savent que parmi les boissons sur lesquelles on les a questionnés, il en est qui contiennent de l’alcool et ne leur sont pas destinées. Quant à la connaissance des normes sociales dans ce domaine – qui en boit et à quelle occasion – ils semblent l’acquérir à partir de 5 ans.

Dans l’ensemble, quatre petits sondés sur cinq savent que normalement, les enfants ne boivent pas d’alcool. En outre, ils attribuent plus souvent les boissons alcoolisées aux hommes qu’aux femmes, une différence qui s’accentue avec l’âge.

Ils savent aussi distinguer le contexte festif: lorsque la scène représentait une fête, la part des attributions d’alcool aux adultes par les enfants de cinq et six ans a été particulièrement élevée, respectivement 41,5% et 47,4%.

L’étude met en lumière le fait que les enfants développent des représentations au sujet de l’alcool bien plus tôt qu’on ne le supposait, conclut Addiction Suisse. La question reste de savoir dans quelle mesure cette connaissance précoce influera plus tard sur leur propre consommation.
La moitié des enfants de trois ans reconnaissent déjà les boissons alcoolisées et, à six ans, cette proportion passe à 80%, ressort-il d’une étude d’Addiction Suisse, un organisme de prévention, réalisée sur 300 enfants âgés de trois à six ans et dont les résultats ont été publiés jeudi. Une équipe d’Addiction Suisse basée à Lausanne a montré à ces enfants des dessins représentant diverses scènes de la vie quotidienne sur un écran tactile, par exemple un repas de midi, un pique-nique ou une fête. Au-dessous apparaissaient les photos de huit boissons sans alcool et quatre qui en contenaient. Les enfants devaient désigner, en les touchant du doigt, celles que les personnes figurant dans les dessins étaient en train de boire. À la fin, ils devaient encore nommer toutes les boissons et juger si elles contenaient de l’alcool ou non.

Les résultats montrent de manière générale que les enfants savent que parmi les boissons sur lesquelles on les a questionnés, il en est qui contiennent de l’alcool et ne leur sont pas destinées. Quant à la connaissance des normes sociales dans ce domaine – qui en boit et à quelle occasion – ils semblent l’acquérir à partir de 5 ans.

Dans l’ensemble, quatre petits sondés sur cinq savent que normalement, les enfants ne boivent pas d’alcool. En outre, ils attribuent plus souvent les boissons alcoolisées aux hommes qu’aux femmes, une différence qui s’accentue avec l’âge.

Ils savent aussi distinguer le contexte festif: lorsque la scène représentait une fête, la part des attributions d’alcool aux adultes par les enfants de cinq et six ans a été particulièrement élevée, respectivement 41,5% et 47,4%.

L’étude met en lumière le fait que les enfants développent des représentations au sujet de l’alcool bien plus tôt qu’on ne le supposait, conclut Addiction Suisse. La question reste de savoir dans quelle mesure cette connaissance précoce influera plus tard sur leur propre consommation.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mai 2017 Golf – EPGA – Nicolas Colsaerts termine à une belle 3e place du PGA Championship, Thomas Pieters 14e

Nicolas Colsaerts, grâce à un dernier tour ponctué en 65 coups, a terminé 3e du BMW PGA Championship, comptant pour le Tour Européen (EPGA) et doté de 7 millions de dollars, dimanche sur le nouveau parcours du Wentworth GC à Virginia Water, en Grande-B lire plus

Belga

28 mai 2017 La 12e édition du Grimpday se déroulera les 2 et 3 juin dans le centre-ville de Namur

La 12e édition du challenge international pour les services de secours, baptisé « Grimpday », se déroulera les 2 et 3 juin prochains dans le centre-ville de Namur, ont indiqué les organisateurs. Durant ces deux jours, trente équipes expertes en sauvetage sur corde ef lire plus

Belga

28 mai 2017 Un forcené tue huit personnes dans le Mississippi

Un forcené a tué huit personnes, parmi lesquelles un shérif adjoint, dans un comté rurale du Mississippi (sud), dans ce qui s’apparente à un drame familial, ont rapporté dimanche les médias américains. L’homme a tué par balles huit perso lire plus

Belga

28 mai 2017 La SNCB a transporté 130.000 voyageurs vers la Côte en ce long week-end de l'Ascension

Quelque 130.000 personnes ont pris le train pour se rendre à la Côte entre jeudi et dimanche, indique la SNCB, qui avait renforcé son offre. Plus de 50 trains supplémentaires au service habituel ont assuré la liaison avec le littoral. Avec plus de 92.500 voyageurs, lire plus

Belga

28 mai 2017 Championnat du monde de motocross – Clément Desalle remporte le GP de France et signe un premier succès cette saison

Clément Desalle (Kawasaki) a remporté dimanche la 2e course du Grand Prix de France de MXGP, la 9e manche du championnat, et s’est, par la même occasion, adjugé la victoire finale du Grand Prix. Il a devancé l’Italien Antonio Cairoli (KTM) et le Français Gaut lire plus

Belga

28 mai 2017 Données personnelles: la presse s'inquiète d'un projet européen restrictif

Une trentaine d’éditeurs de presse européens réclament la révision d’un projet de règlement de Bruxelles sur les données personnelles, qui menace selon eux leur modèle économique sur internet, dans une lettre ouverte à paraître lun lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/