facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les enfants distinguent très tôt l'alcool des autres boissons, selon une étude suisse Les enfants distinguent très tôt l'alcool des autres boissons, selon une étude suisse

La moitié des enfants de trois ans reconnaissent déjà les boissons alcoolisées et, à six ans, cette proportion passe à 80%, ressort-il d’une étude d’Addiction Suisse, un organisme de prévention, réalisée sur 300 enfants âgés de trois à six ans et dont les résultats ont été publiés jeudi. Une équipe d’Addiction Suisse basée à Lausanne a montré à ces enfants des dessins représentant diverses scènes de la vie quotidienne sur un écran tactile, par exemple un repas de midi, un pique-nique ou une fête. Au-dessous apparaissaient les photos de huit boissons sans alcool et quatre qui en contenaient. Les enfants devaient désigner, en les touchant du doigt, celles que les personnes figurant dans les dessins étaient en train de boire. À la fin, ils devaient encore nommer toutes les boissons et juger si elles contenaient de l’alcool ou non.

Les résultats montrent de manière générale que les enfants savent que parmi les boissons sur lesquelles on les a questionnés, il en est qui contiennent de l’alcool et ne leur sont pas destinées. Quant à la connaissance des normes sociales dans ce domaine – qui en boit et à quelle occasion – ils semblent l’acquérir à partir de 5 ans.

Dans l’ensemble, quatre petits sondés sur cinq savent que normalement, les enfants ne boivent pas d’alcool. En outre, ils attribuent plus souvent les boissons alcoolisées aux hommes qu’aux femmes, une différence qui s’accentue avec l’âge.

Ils savent aussi distinguer le contexte festif: lorsque la scène représentait une fête, la part des attributions d’alcool aux adultes par les enfants de cinq et six ans a été particulièrement élevée, respectivement 41,5% et 47,4%.

L’étude met en lumière le fait que les enfants développent des représentations au sujet de l’alcool bien plus tôt qu’on ne le supposait, conclut Addiction Suisse. La question reste de savoir dans quelle mesure cette connaissance précoce influera plus tard sur leur propre consommation.
La moitié des enfants de trois ans reconnaissent déjà les boissons alcoolisées et, à six ans, cette proportion passe à 80%, ressort-il d’une étude d’Addiction Suisse, un organisme de prévention, réalisée sur 300 enfants âgés de trois à six ans et dont les résultats ont été publiés jeudi. Une équipe d’Addiction Suisse basée à Lausanne a montré à ces enfants des dessins représentant diverses scènes de la vie quotidienne sur un écran tactile, par exemple un repas de midi, un pique-nique ou une fête. Au-dessous apparaissaient les photos de huit boissons sans alcool et quatre qui en contenaient. Les enfants devaient désigner, en les touchant du doigt, celles que les personnes figurant dans les dessins étaient en train de boire. À la fin, ils devaient encore nommer toutes les boissons et juger si elles contenaient de l’alcool ou non.

Les résultats montrent de manière générale que les enfants savent que parmi les boissons sur lesquelles on les a questionnés, il en est qui contiennent de l’alcool et ne leur sont pas destinées. Quant à la connaissance des normes sociales dans ce domaine – qui en boit et à quelle occasion – ils semblent l’acquérir à partir de 5 ans.

Dans l’ensemble, quatre petits sondés sur cinq savent que normalement, les enfants ne boivent pas d’alcool. En outre, ils attribuent plus souvent les boissons alcoolisées aux hommes qu’aux femmes, une différence qui s’accentue avec l’âge.

Ils savent aussi distinguer le contexte festif: lorsque la scène représentait une fête, la part des attributions d’alcool aux adultes par les enfants de cinq et six ans a été particulièrement élevée, respectivement 41,5% et 47,4%.

L’étude met en lumière le fait que les enfants développent des représentations au sujet de l’alcool bien plus tôt qu’on ne le supposait, conclut Addiction Suisse. La question reste de savoir dans quelle mesure cette connaissance précoce influera plus tard sur leur propre consommation.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Open d'Australie – Milos Raonic file en quarts de finale

Milos Raonic s’est qualifié pour les quarts de finale de l’Open d’Australie. Le Canadien, troisième joueur mondial et troisième tête de série, a battu l’Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP 14), 13e tête de série, 7-6 (8/6), 3-6, 6-4, 6-1, lundi, lire plus

Belga

23 janvier 2017 Australie: l'automobiliste qui a foncé dans la foule à Melbourne, inculpé d'assassinats

L’homme qui a tué cinq personnes au volant de sa voiture, vendredi dernier à Melbourne, doit faire face à cinq inculpations pour assassinat, a précisé la police lundi. La police estime que Dimitrious ‘Jimmy’ Gargasoulas avait l’intention de percuter « une sér lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Le Bulgare Grigor Dimitrov rejoint David Goffin en quarts de finale

Grigor Dimitrov sera l’adversaire de David Goffin en quarts de finale de l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem. Le Bulgare, 15e joueur mondial et 15e tête de série, a battu l’Ouzbek Denis Istomin (ATP 117) en quatre sets, 2-6, 7-6 (7/2), 6-2, 6-1, après lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Goffin "fatigué mais heureux" d'être en quart de finale après sa victoire contre Thiem

David Goffin (ATP 11) est devenu lundi le premier joueur masculin belge à se qualifier pour les quarts de finale à l’Australian Open. Dans la Rod Laver Arena, par une chaleur intense, le Liégeois, 26 ans, est une nouvelle fois parvenu à prendre la mesure de son ami Domini lire plus

Belga

23 janvier 2017 Dior rajeunit le costume, version rave party

Les défilés mixtes, comme ceux de Sacai ou Avoc samedi, sont de plus en plus courants pendant la Fashion Week masculine, à Paris. Mais il n’y avait pas une femme en vue sur le podium de Dior homme, où le costume était roi, rajeuni, version techno hardcore. La silho lire plus

Belga

23 janvier 2017 La Belgique renvoie à Bagdad pour la première fois un suspect de terrorisme

La Belgique a renvoyé à Bagdad le week-end dernier un Irakien sympathisant de l’État islamique (Daesh), ce qui constitue une première en Europe, annonce lundi le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken dans les journaux de Mediahuis. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/