facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les enfants distinguent très tôt l'alcool des autres boissons, selon une étude suisse Les enfants distinguent très tôt l'alcool des autres boissons, selon une étude suisse

La moitié des enfants de trois ans reconnaissent déjà les boissons alcoolisées et, à six ans, cette proportion passe à 80%, ressort-il d’une étude d’Addiction Suisse, un organisme de prévention, réalisée sur 300 enfants âgés de trois à six ans et dont les résultats ont été publiés jeudi. Une équipe d’Addiction Suisse basée à Lausanne a montré à ces enfants des dessins représentant diverses scènes de la vie quotidienne sur un écran tactile, par exemple un repas de midi, un pique-nique ou une fête. Au-dessous apparaissaient les photos de huit boissons sans alcool et quatre qui en contenaient. Les enfants devaient désigner, en les touchant du doigt, celles que les personnes figurant dans les dessins étaient en train de boire. À la fin, ils devaient encore nommer toutes les boissons et juger si elles contenaient de l’alcool ou non.

Les résultats montrent de manière générale que les enfants savent que parmi les boissons sur lesquelles on les a questionnés, il en est qui contiennent de l’alcool et ne leur sont pas destinées. Quant à la connaissance des normes sociales dans ce domaine – qui en boit et à quelle occasion – ils semblent l’acquérir à partir de 5 ans.

Dans l’ensemble, quatre petits sondés sur cinq savent que normalement, les enfants ne boivent pas d’alcool. En outre, ils attribuent plus souvent les boissons alcoolisées aux hommes qu’aux femmes, une différence qui s’accentue avec l’âge.

Ils savent aussi distinguer le contexte festif: lorsque la scène représentait une fête, la part des attributions d’alcool aux adultes par les enfants de cinq et six ans a été particulièrement élevée, respectivement 41,5% et 47,4%.

L’étude met en lumière le fait que les enfants développent des représentations au sujet de l’alcool bien plus tôt qu’on ne le supposait, conclut Addiction Suisse. La question reste de savoir dans quelle mesure cette connaissance précoce influera plus tard sur leur propre consommation.
La moitié des enfants de trois ans reconnaissent déjà les boissons alcoolisées et, à six ans, cette proportion passe à 80%, ressort-il d’une étude d’Addiction Suisse, un organisme de prévention, réalisée sur 300 enfants âgés de trois à six ans et dont les résultats ont été publiés jeudi. Une équipe d’Addiction Suisse basée à Lausanne a montré à ces enfants des dessins représentant diverses scènes de la vie quotidienne sur un écran tactile, par exemple un repas de midi, un pique-nique ou une fête. Au-dessous apparaissaient les photos de huit boissons sans alcool et quatre qui en contenaient. Les enfants devaient désigner, en les touchant du doigt, celles que les personnes figurant dans les dessins étaient en train de boire. À la fin, ils devaient encore nommer toutes les boissons et juger si elles contenaient de l’alcool ou non.

Les résultats montrent de manière générale que les enfants savent que parmi les boissons sur lesquelles on les a questionnés, il en est qui contiennent de l’alcool et ne leur sont pas destinées. Quant à la connaissance des normes sociales dans ce domaine – qui en boit et à quelle occasion – ils semblent l’acquérir à partir de 5 ans.

Dans l’ensemble, quatre petits sondés sur cinq savent que normalement, les enfants ne boivent pas d’alcool. En outre, ils attribuent plus souvent les boissons alcoolisées aux hommes qu’aux femmes, une différence qui s’accentue avec l’âge.

Ils savent aussi distinguer le contexte festif: lorsque la scène représentait une fête, la part des attributions d’alcool aux adultes par les enfants de cinq et six ans a été particulièrement élevée, respectivement 41,5% et 47,4%.

L’étude met en lumière le fait que les enfants développent des représentations au sujet de l’alcool bien plus tôt qu’on ne le supposait, conclut Addiction Suisse. La question reste de savoir dans quelle mesure cette connaissance précoce influera plus tard sur leur propre consommation.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 Elections le 2 mars en Irlande du Nord, après l'éclatement de la coalition au pouvoir

Des élections auront lieu en Irlande du Nord le 2 mars, après l’effondrement de la coalition au pouvoir, a annoncé lundi le ministre britannique en charge de la province semi-autonome, James Brokenshire. Le Sinn Fein (nationaliste) a en effet refusé de nommer un nouveau v lire plus

Belga

16 janvier 2017 Rolls-Royce va débourser 671 millions de livres pour solder une affaire de corruption

Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé lundi qu’il allait verser 671 millions de livres (763 millions d’euros) aux autorités judiciaires britanniques, américaines et brésiliennes afin de solder une affaire de corruption à l’étranger. Ces accords, qui lire plus

Belga

16 janvier 2017 Le Hamas qualifie la conférence de Paris "d'absurde"

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a rejeté lundi la conférence organisée la veille par la France pour tenter de relancer l’effort de paix moribond avec Israël, qualifiant l’approche « d’absurde ». « La conférence de Paris reproduit l’absurde approche de la n lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ronnie Leten quitte Atlas Copco: "Huit année de ce job ont exigé beaucoup d'efforts"

Ronnie Leten, le CEO belge du géant industriel suédois Atlas Copco, a décidé de quitter ses fonctions après 32 ans au sein de la société, dont huit en tant qu’administrateur délégué. « Si vous exercez ce genre de job huit ans et qu lire plus

Belga

16 janvier 2017 Nafi Thiam parmi les 30 personnalités de moins de 30 ans du magazine Forbes

Nafissatou Thiam fait partie des 30 personnalités européennes de moins de 30 ans, liste établie par le magazine économique américain Forbes. Thiam, 22 ans, est devenue championne olympique de l’heptathlon l’été dernier aux Jeux de Rio, où elle lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ermitage autrichien cherche ermite pas trop farouche

Pas d’eau courante, pas d’électricité, mais une vue imprenable sur les Alpes et de nombreuses visites: une commune autrichienne s’est mise en chasse d’un nouvel occupant pour son ermitage, l’un des derniers en Europe centrale. « Depuis sa création il y a plus de 350 ans, l’ermita lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/