facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les dirigeants de la planète appellent à mettre fin au commerce légal d'ivoire

Les responsables gouvernementaux réunis à la conférence de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à Hawaï ont adopté samedi un texte appelant à mettre un terme à tous les marchés domestiques de commerce d’ivoire. Au terme d’intenses débats, et malgré l’opposition de la Namibie et du Japon notamment, la motion, non contraignante, a été adoptée le jour de la clôture de la conférence, qui a duré dix jours et réuni 9.000 personnes à Honolulu, à Hawaï.
« C’est la première fois qu’un organe international appelle chaque pays dans le monde à mettre un terme aux marchés légaux d’ivoire », a déclaré Andrew Wetzler, du Conseil de défense des ressources naturelles.
« C’est une victoire pour les éléphants, qui avec un peu de chance sera réitérée à la fin du mois à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) à Johannesburg », en Afrique du Sud.
Le texte « exhorte les gouvernements des pays concernés par le commerce national d’ivoire à prendre toutes les mesures législatives et réglementaires pour l’arrêter ».
Selon les spécialistes, le commerce domestique d’ivoire nourrit le braconnage, utilisé comme écran par les trafiquants pour camoufler leurs importations et exportations illégales.
La CITES a interdit le commerce international d’ivoire d’éléphant en Afrique en 1989.
Mais le braconnage des éléphants pour leurs défenses se maintient à des niveaux élevés, menaçant d’extinction les éléphants africains, selon une étude publiée en ouverture de la conférence internationale.
La population des éléphants vivant dans les savanes d’Afrique a décliné de 30% entre 2007 et 2014, principalement en raison du braconnage, selon ce recensement panafricain inédit financé par Paul Allen, co-fondateur de Microsoft et philanthrope.
Ce déclin s’est par ailleurs accéléré au fil des ans et atteint actuellement 8% par an, selon l’étude, qui a identifié l’Angola, le Mozambique et la Tanzanie comme des zones particulièrement touchées par le braconnage.
Les populations d’éléphants vivant dans les savanes du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), du nord du Cameroun et du sud-ouest de la Zambie sont, elles, menacées d’une « extinction locale ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 Unia ouvre un dossier pour racisme après un commentaire sur Instagram de Miss Belgique

Unia, l’ex-centre interfédéral pour l’Égalité des chances, a ouvert un dossier pour racisme à la suite de la publication d’un commentaire sur le réseau social Instagram par Miss Belgique, indique un porte-parole mardi, confirmant une information de Sudpresse lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le premier magistrat du pays veut débarrasser le Palais de Justice de ses munitions

Plus de cinq tonnes de munitions prennent actuellement la poussière sous le Palais de Justice de Bruxelles. La majeure partie de ces munitions s’y trouve de manière illégale, puisque le permis d’exploitation délivré par la Région bruxelloise n’est valable qu lire plus

Belga

17 janvier 2017 La radio Pure abandonne son "FM", signe de son déploiement numérique

Pure FM change de nom au profit de l’appellation raccourcie « Pure », signe de son déploiement numérique, a annoncé mardi son directeur, Joël Habay. Cette démarche s’inscrit dans la volonté de la radio publique d’étoffer son offre en vue de répondr lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le cap des 2 milliards de tulipes produites franchi cette année aux Pays-Bas

La production de tulipes aux Pays-Bas devrait franchir le cap des 2 milliards cette année, indique mardi l’Association générale royale de la culture de bulbes (KAVB). La demande en fleurs et bulbes de tulipes est particulièrement importante à l’étranger. L’a lire plus

Belga

17 janvier 2017 Wout van Aert connaît ses six équipiers pour défendre son titre de champion du monde

En connaissant le forfait de Toon Aerts, blessé à l’épaule dimanche à Fiuggi en Italie, Rudy De Bie, le sélectionneur national, a choisi les six équipiers qui accompagneront Wout van Aert dans la défense de son titre mondial le 29 janvier à Bie lire plus

Belga

17 janvier 2017 Les suppléments éventuels pour des paiements électroniques bientôt interdits

Il sera bientôt interdit aux commerçants d’appliquer à leurs clients un supplément éventuel lors de paiements électroniques, indique mardi le SPF Economie. Une pratique qui est jusqu’à présent permise pour autant que la somme en question corresp lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/