facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les désastres météo attisent les conflits armés dans les pays multi-ethniques

Les désastres météorologiques comme les sécheresses et les vagues de chaleur attisent les conflits armés dans les pays multi-ethniques, un risque qui pourrait encore augmenter avec le réchauffement climatique, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis. Les chercheurs, dont les travaux paraissent dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS) sont partis du constat selon lequel la plus grande partie des guerres civiles durant les soixante-dix dernières années ont opposé des groupes ethniques.
Le déclenchement de 23% des conflits armés dans les cinquante nations ethniquement les plus diverses comme la Somalie, l’Afghanistan ou la Syrie, a coïncidé de 1980 à 2010 avec des catastrophes naturelles survenues le même mois, a déterminé l’étude.
Comparativement, seuls 9% de l’ensemble des conflits dans le monde sur la même période sont survenus en même temps que ce genre de phénomènes météorologiques, poursuivent les chercheurs.
Cette étude montre que « les catastrophes météorologiques ne déclenchent pas directement les conflits mais paraissent (en) intensifier le risque », explique Carl Schleussner, du Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK) en Allemagne.
Le réchauffement climatique résultant des émissions de gaz à effet de serre produites par les activités humaines va clairement augmenter la fréquence et l’intensité des vagues de chaleur et des sécheresses régionales, ajoute Hans Joachim Schellnhuber, directeur du PIK.
« Nos observations combinées à ce que nous savons sur l’accroissement de l’impact du changement climatique peut aider dans l’élaboration des politiques en matière de sécurité qui se concentrent sur les zones à risque », explique-t-il.
Des mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement planétaire ou recourir à des cultures résistantes à la sécheresse, peuvent réduire les risques de conflit dans les pays où il y a de nombreuses divisions ethniques, estiment ces chercheurs.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Nouvelle dénonciation anonyme à l'ISPPC

Un nouveau courrier anonyme est récemment parvenu à l’administrateur général de l’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC), Laurent Lévêque. Il y dénonce des détournements de fonds alloués par l’INAMI au sein d lire plus

Belga

26 mai 2017 Siegfried Bracke demande une enquête sur de nouvelles irrégularités à la Chambre

Pour la seconde fois en un mois, le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) s’adresse au parquet de Bruxelles pour des suspicions d’irrégularité depuis des années dans ses services. « Je ne vais rien couvrir », affirme-t-il vendredi dans Het Laatste Nieuws et De Mor lire plus

Belga

26 mai 2017 Temps chaud et ensoleillé ce vendredi, prémices des 30° annoncés ce week-end

Vendredi, le temps sera ensoleillé et chaud sur l’ensemble du pays, selon les prévisions de l’Institut royal météorologique. Les maxima se situeront autour de 25° à la mer, entre 21° et 25° en Ardenne et autour de 26° ou 27° ailleurs. Le vent de lire plus

Belga

26 mai 2017 Le Brussels Jazz Weekend fera vibrer la capitale pendant trois jours

La première édition du Brussels Jazz Weekend, qui remplace le Brussels Jazz Marathon, aura lieu ces vendredi, samedi et dimanche dans le centre-ville de Bruxelles et à Ixelles. Lors de ce festival de jazz, blues, funk et musiques du monde, les spectateurs pourront assister lire plus

Belga

26 mai 2017 Les arts forains animent la capitale wallonne ce week-end pour Namur en mai

La 22e édition du festival des arts forains « Namur en mai » débute ce vendredi et animera les rues de la capitale wallonne jusque dimanche. Les Namurois pourront assister à plus d’une soixantaine de spectacles différents, dont plus de la moitié est accessible gratui lire plus

Belga

26 mai 2017 Le doyen des 20 km de Bruxelles est à 89 ans André Jassogne

Environ 40.000 coureurs participeront dimanche aux 20 km de Bruxelles. Sur les 51 inscrits qui ont couru les 38 éditions, le doyen est André Jassogne (89 ans), qui est né le 7 février 1928. S’il termine cette course, il envisage de ne pas revivre l’événement lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/