Les autotests de dépistage du VIH à partir de mercredi dans les pharmacies

Les autotests de dépistage du VIH, qui permettent à chacun de savoir s’il doit s’inquiéter d’une éventuelle infection par le virus du sida, seront disponibles à partir de mercredi en pharmacie, rapportent mardi les journaux Het Nieuwsblad, De Standaard et Het Belang van Limburg. En Belgique, 1.001 nouveaux cas de VIH ont été rapportés en 2015, soit une moyenne de 2,7 diagnostics de VIH par jour, a fait savoir lundi l’Institut scientifique de santé publique (ISP) dans son rapport annuel.

« A partir de mercredi, il sera possible d’acheter un autotest en pharmacie pour environ 25 euros », souligne la porte-parole de la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld). « Il suffit de prélever du sang dans le doigt ou d’effectuer un prélèvement dans la bouche. Si le résultat est positif, il faut se rendre chez le médecin pour analyse. Ce n’est qu’après cela que l’on sait à 100 pc si l’on est infecté. » Par ailleurs, toute personne diagnostiquée avec le VIH sera remboursée dès le mois prochain pour son traitement médicamenteux.

La Commission Santé publique de la Chambre doit également se pencher ce mardi sur l’amendement proposé par la ministre De Block qui autoriserait que des tests HIV soient effectués par des personnes sans formation médicale, comme les travailleurs sociaux ou les collaborateurs d’associations sans but lucratif actifs dans le domaine de la prévention du VIH.

Partager l'article

22 novembre 2016 - 10h40