facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les athlètes privés de Pokémon Go à Rio

Il n’y a pas que les problèmes de plomberie qui préoccupent les athlètes présents à Rio pour les jeux Olympiques. A leur arrivée, beaucoup ont fait la même désagréable découverte: il est impossible, pour l’heure, de jouer à Pokémon Go au Brésil. Ces derniers jours, plusieurs sportifs ont fait part de leur déception sur le réseau social Twitter, à l’instar du céiste français Matthieu Péché. Celui-ci a posté une capture d’écran du jeu montrant son avatar, seul, dans un espace désespérément vide de créatures à attraper. « Désolé les gars pas de Pokémon dans le village Olympique », a-t-il regretté, exprimant sa déception par plusieurs smileys en larmes.

Même constat pour le kayakiste britannique Joe Clarke. « Pas de Pokémon sur le site olympique de Deodoro! Ou au Brésil!?? », s’est-il interrogé, assortissant son message d’un coeur brisé et d’un smiley déçu.

En effet, le jeu en réalité augmentée, qui permet de chasser des créatures virtuelles dans le monde réel et de les faire combattre, n’a pas encore débarqué en Amérique du Sud. Et cette absence préoccupe jusque dans les plus hautes sphères à Rio. Le 13 juillet, le maire Eduardo Paes en avait appelé sur sa page Facebook au créateur des Pokémon: « Bonjour, Nintendo! Plus que 23 jours avant les jeux Olympiques de Rio 2016. Le monde entier va venir ici. Venez aussi! » Un message illustré par un photomontage montrant diverses espèces de Pokémon dans des lieux phares de la ville.

Lancée dans plus de quarante pays depuis début juillet, l’application mobile gratuite, développée par le studio américain Niantic, fait un carton en nombre de téléchargements.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Publifin – Claude Parmentier ne sera plus bourgmestre en septembre

Claude Parmentier, l’ex-chef de cabinet adjoint du ministre Paul Furlan, qui avait démissionné la semaine dernière en raison du montant jugé excessif de ses rémunérations comme administrateur à titre privé de Nethys (Publifin), abandonnera son lire plus

Belga

24 janvier 2017 10 ans plus tard, Manu Chao revient avec trois nouvelles chansons

Voilà bien longtemps que l’on n’avait plus entendu parler de Manu Chao. Après une décennie de silence, le chanteur de « Me Gustas Tu » revient avec trois nouveaux titres. Dix années déjà se sont écoulées depuis que Manu Chao, le chanteur fran lire plus

Belga

24 janvier 2017 Policiers profiteurs – Le ministre Jambon a tu une partie de l'audit, dénonce une députée CD&V

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon a tu à une parlementaire les passages d’un audit qui mettent au jour des dépenses injustifiées à l’étranger de policiers en charge du rapatriement de personnes en situation illégale en Belgique, a dénonc lire plus

Belga

24 janvier 2017 Une expédition va vérifier si l'Everest a vraiment rapetissé

Une expédition scientifique se rendra sous peu au mont Everest pour mesurer si le toit du monde a très légèrement diminué lors du séisme qui a frappé le Népal il y a deux ans. Des relevés satellites indiqueraient que le tremblement de te lire plus

Belga

24 janvier 2017 G-B: le Parlement devra être consulté sur l'activation du Brexit

Le Parlement devra être consulté sur l’activation du Brexit, a indiqué mardi la Cour suprême britannique. Les onze juges ont confirmé la décision de la Haute Cour de Londres selon laquelle le déclenchement de l’article 50 du Traité de Lisbonne -q lire plus

Belga

24 janvier 2017 Le chef du Pentagone assure de "l'engagement inébranlable" de Washington envers l'Otan

Le secrétaire américain à la Défense James Mattis a assuré lundi ses alliés de l’Otan de « l’engagement inébranlable » de Washington envers l’alliance militaire pourtant qualifiée d' »obsolète » par le nouveau président Donald Trump. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/