Les agents bruxellois invités à emporter leur arme à domicile

Au lendemain du meurtre du policier et de sa femme près de Paris revendiqué par le groupe Etat islamique, il a été conseillé à chaque agent en France d’emporter son arme de service chez soi. « Nous invitons nos hommes à faire de même », a indiqué le chef de corps Guido Van Wymersch, mercredi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws, à la suite d’une réunion de crise à la police de Bruxelles, qui compte 2.000 agents armés. Chez eux, ils doivent toutefois garder leurs munitions dans une armoire séparée et fermée. Le chef de corps a également recommandé aux policiers de se déplacer en civil plutôt qu’en uniforme pour rentrer à leur domicile. « Nous le faisons déjà depuis les attentats déjoués de Verviers », a précisé Guido Van Wymersch.

Il est en principe interdit de détenir une arme de service chez soi. « Il n’y a évidemment aucune obligation », a ajouté le chef de corps. « L’avantage est que les agents portent également une arme lorsqu’ils vont au supermarché par exemple. Si quelque chose se produit, ils peuvent intervenir. »

Partager l'article

15 juin 2016 - 07h25