L'empereur du Japon, Akihito, a l'intention d'abdiquer

L’empereur du Japon a dit son intention d’abdiquer d’ici quelques années en faveur de son fils aîné, le prince héritier Naruhito, ont rapporté des médias japonais mercredi. Akihito, âgé de 82 ans, a confié ce souhait à ses proches, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK sans citer de source. En vertu de l’actuelle loi sur la maison impériale, qui régit le statut juridique de l’empereur, il n’est pas prévu de mécanisme légal d’abdication. Une révision de ce texte serait donc nécessaire pour satisfaire la volonté de l’empereur.

L’agence de presse Kyodo a diffusé une information similaire à celle de la NHK, citant une source gouvernementale sans la nommer. Personne n’avait pu être contacté mercredi soir à l’Agence de la maison impériale pour s’exprimer sur ces informations de presse. Le prince héritier Naruhito, ainsi que l’épouse de l’empereur, l’impératrice Michiko, soutient la volonté d’Akihito, a rapporté la NHK, ajoutant que l’empereur avait l’intention d’annoncer prochainement de façon officielle cette volonté d’abdication. S’il laissait de son vivant le Trône du chrysanthème à son fils, il s’agirait d’une première en 200 ans dans la famille impériale japonaise, a précisé la NHK. Le rôle d’Akihito est strictement limité à celui de « symbole de l’État et de l’unité du peuple japonais ».

Partager l'article

13 juillet 2016 - 17h25