L'EI revendique le meurtre d'un professeur au Bangladesh

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué samedi “l’assassinat” d’un professeur d’université au Bangladesh, tué à la machette, a annoncé l’agence d’information Amaq qui est liée à l’EI. L’organisation extrémiste affirme avoir agi en raison “des appels du professeur en faveur de l’athéisme”, selon Amaq. Le professeur d’anglais Rezaul Karim Siddique, 58 ans, a été tué dans la ville de Rajshahi, dans le nord-ouest du pays, où il enseignait à l’université publique.

Partager l'article

23 avril 2016 - 17h05