Le vice-président américain va se rendre à Bruxelles et Munich

Le vice-président américain Mike Pence se rendra au cours du mois de février à la Conférence sur la sécurité de Munich ainsi qu’à Bruxelles pour évoquer avec les alliés européens les moyens de « renforcer » l’alliance transatlantique, a annoncé jeudi la Maison Blanche. M. Pence a rencontré jeudi le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel et les deux hommes ont souligné « le rôle central » de l’Otan pour assurer « la sécurité et la stabilité » de l’Amérique du Nord et de l’Europe, selon un compte-rendu de l’exécutif américain.
Il ont aussi insisté sur le fait que tous les pays membres de l’alliance devaient honorer leurs engagements en faveur de la sécurité collective et souligné la nécessité pour l’alliance de s’adapter pour répondre aux menaces telles que « l’extrémisme violent et le terrorisme ».
Il s’agira du premier déplacement à l’étranger de M. Pence. Le président américain Donald Trump n’a lui annoncé aucun déplacement au-delà des frontières américaines à ce stade, mais a accepté une invitation pour se rendre au Royaume-Uni au cours de l’année à venir.

Partager l'article

03 février 2017 - 02h10