Le typhon Nepartak, affaibli, touche terre dans l'est de la Chine

Le typhon Nepartak a touché terre samedi après-midi en Chine dans la province du Fujian (est) après avoir durement frappé Taïwan la veille, mais son intensité a fortement faibli, selon les services météorologiques. Nepartak a touché terre à Shishi, localité de la ville de Quanzhou, à 13h45 (05h45 GMT), a annoncé le Centre météorologique national chinois, les vents les plus violents étant enregistrés à 25m/s (90km/h).

Les autorités n’ont pour l’instant fait état d’aucun mort, blessé ou dégât important.

L’arrivée de Nepartak a été largement anticipée, avec près de 230.000 personnes évacuées et plus de 33.000 bateaux mis à l’abri, selon l’agence China News Service, qui cite le Bureau de prévention des inondations du Fujian.

Le typhon, qui s’est transformé en tempête tropicale, « devrait se déplacer à une vitesse horaire de 15km/h environ vers le nord-ouest », à l’intérieur de la Chine, et « son intensité devrait progressivement faiblir », a précisé le centre météorologique sur son compte officiel de microblog.

Pendant quatre jours, de fortes précipitations devraient continuer à frapper des provinces côtières (Fujian, Zhejiang), intérieures (Jiangxi, Anhui) ainsi que la métropole de Shanghai (est), selon le Centre météorologique national.

Partager l'article

09 juillet 2016 - 10h40