Le travail en noir diminue selon le secrétaire d'Etat Philippe De Backer

Le travail « en blanc » dans le secteur horeca a récolté durant le premier trimestre de 2016 50 millions de plus que lors du premier trimestre 2015, selon les chiffres des secrétariats sociaux cités dimanche dans De Zondage. L’introduction des différentes mesures porte donc ses fruits, rapporte le quotidien. « Nous connaissons le système des flexi-jobs, de la fiscalité avantageuse pour les heures supplémentaires et la réduction de l’ONSS pour cinq employés au choix. Les chiffres prouvent que les entreprises y ont massivement recours », selon le secrétaire d’Etat à la lutte contre la fraude sociale, Philippe De Backer (Open Vld).
Les principales critiques pointaient que ces mesures menaceraient l’emploi dans le secteur. « Rien n’est moins vrai », selon De Backer. « Il ressort que lors du premier trimestre 2016, 2.531 emplois fixes supplémentaires ont été créés par rapport au premier trimestre de 2015. Il semble que l’année 2016 sera donc ‘l’année de l’horeca’! », affirme le libéral.

Partager l'article

10 juillet 2016 - 07h25