facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le Texas va procéder à la première exécution de l'année aux Etats-Unis

Un condamné à la peine capitale doit recevoir mercredi une injection létale au Texas, la première exécution en 2017 aux Etats-Unis, dans un contexte de vive controverse entourant les substances utilisées dans la mise à mort. Christopher Wilkins a été reconnu coupable d’un double meurtre commis en 2005 sur fond d’une transaction concernant une dose de crack à 20 dollars, qui avait mal tournée. Il avait lors de son procès reconnu des crimes supplémentaires, dont un autre homicide.
L’homme de 48 ans doit être exécuté à 18H00 (01H00 HB jeudi) dans sa prison de Huntsville, à moins d’un sursis de dernière minute accordé par la Cour suprême américaine, saisie par les avocats du prisonnier.
Le Texas est l’Etat qui exécute le plus aux Etats-Unis, même si l’an dernier la Géorgie l’a dépassé dans une tendance de chute globale du nombre d’exécutions (20 en 2016).
Le grand Etat du sud de l’Amérique subit comme les autres une pénurie des substances utilisées pour les injections létales, en raison d’un refus d’approvisionnement de firmes pharmaceutiques, pour la plupart européennes.
Les autorités du Texas ont d’ailleurs la semaine dernière assigné en justice la FDA, l’Agence fédérale des produits alimentaires et médicamenteux, en lui reprochant la confiscation prolongée de produits mortels.
En octobre 2015, le Texas et l’Arizona avaient en effet tenté d’importer en catimini d’Inde des doses de thiopental sodique, mais les autorités sanitaires fédérales avaient saisi ces envois en jugeant illégale l’utilisation de ce barbiturique dans le cadre d’exécutions.
La controverse sur les injections létales devrait par ailleurs être relancée courant janvier, deux Etats, la Virginie et l’Ohio, prévoyant de procéder à des exécutions en utilisant du midazolam, produit très critiqué car étant un anxiolytique et non un anesthésiant. Des prisonniers ayant reçu du midazolam ont suffoqué et montré des signes de souffrance lors de leur exécution.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 août 2017 Russie: l'enquête sur l'attaque de Sourgout transmise au plus haut niveau à Moscou

Le Comité d’enquête, organe russe chargé des principales investigations criminelles, a annoncé dimanche que l’enquête sur l’attaque au couteau qui a fait samedi sept blessés à Sourgout, revendiquée par l’organisation Etat islamique, allait lire plus

Belga

20 août 2017 Rallye d'Allemagne – Pas de points pour Thierry Neuville dans la PowerStage, l'Estonien Tänak l'emporte

L’Estonien Ott Tänak (Ford Fiesta) a remporté le Rallye d’Allemagne, 10e des 13 épreuves du championnat du monde WRC, dimanche. Thierry Neuville (Hyundai) a l’arrêt samedi et qui a pu repartir en Rallye 2 samedi ne marque pas de points et, 13e, doit céder la têt lire plus

Belga

20 août 2017 Conflit en Syrie – Chute d'une roquette près de l'entrée de la Foire de Damas, des blessés

Une roquette s’est abattue dimanche près de l’entrée de la Foire internationale de Damas qui s’est ouverte cette semaine après cinq ans d’absence, faisant des blessés, a rapporté la télévision d’Etat syrienne. « Des citoyens ont été bless lire plus

Belga

20 août 2017 Les Belges à l'étranger – Quatrième victoire de rang pour l'Impact Montréal et Laurent Ciman

Laurent Ciman a disputé toute la rencontre remportée 3-1 par l’Impact Montréal contre Real Salt Lake, samedi, en Major League Soccer, le championnat nord-américain de football. Piatti a réalisé un doublé (11e et 29e) et Jackson-Hamel a marqué l lire plus

Belga

20 août 2017 Hong Kong: manifestation contre l'emprisonnement des leaders de la révolte des parapluies

Des milliers de partisans des trois jeunes leaders emprisonnés de la « révolte des parapluies », le vaste mouvement prodémocratie de l’automne 2014 à Hong Kong, ont manifesté dimanche dans la mégapole pour réclamer la « libération de tous les pris lire plus

Belga

20 août 2017 Attentats en Catalogne – "L'imam s'est rendu à plusieurs reprises en Belgique depuis 2015"

L’imam Abdelbaki Es Satty, suspecté d’être à l’origine de la radicalisation de plusieurs membres de la cellule djihadiste responsable des attentats de Barcelone et Cambrils, s’est rendu à plusieurs reprises en Belgique depuis 2015, rapporte le journal espagnol El Periodico lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/