Le survet gris du gardien Kiraly fait chavirer la Hongrie

Les supporters de l’équipe de Hongrie ont leur talisman: le sempiternel bas de survêtement gris de leur gardien Gabor Kiraly, revêtu mercredi par les plus fanatiques d’entre eux pour le dernier match de la sélection nationale dans la première phase de l’Euro 2016. Des écoliers, des employés de supermarché, des acteurs de théâtre, des animateurs télé: une partie de la Hongrie s’est habillée en « gris Kiraly » pour soutenir la sélection nationale qui affronte le Portugal à 18h00.

Sur la page Facebook du groupe « Va travailler en survêtement », forte de 60.000 « likes », des particuliers ont posté des selfies les montrant, malgré la chaleur, fièrement vêtus du pantalon de jogging que leur gardien affiche depuis vingt ans à chaque match.

A Szekesfehervar, au sud-ouest de la capitale hongroise, les élèves ont été autorisés à troquer le strict pantalon noir-chemise blanche de la remise des certificats de fin d’année contre la dégaine Kiraly.

La troupe du prestigieux théâtre Madach de Budapest s’est également photographiée en train de répéter dans cette tenue, tout comme un groupe de pompiers hongrois.

Le style du doyen de l’Euro-2016, 40 ans et joueur le plus âgé de l’histoire de la compétition, a également conquis les salariés de l’ambassade britannique de Hongrie ainsi que des journalistes.

Icône de mode malgré lui, Kiraly avait confié avoir adopté cette tenue à la suite d’une série miraculeuse de victoires en 1996.

Désormais, il a même une marque à son nom, « K1RALY », qui propose le pantalon en vente pour 8.000 forints (25 euros) sur un site internet hongrois.

Partager l'article

22 juin 2016 - 18h00