Le seuil d'information pour les particules fines dépassé en Flandre et en Wallonie

Depuis samedi soir, des concentrations élevées en particules fines (PM10) sont mesurées dans l’air ambiant et le seuil d’information de 50 µg/m³ est actuellement dépassé en Flandre et au nord du sillon Sambre et Meuse en Wallonie, annonce dimanche la Cellule interrégionale de l’environnement (Celine). La concentration moyenne sur 24h mesurée était à 09h00 de 56 µg/m³ en Flandre, de 57 µg/m³ en Wallonie au nord du sillon Sambre-et-Meuse et
de 49 µg/m3 sur l’ensemble du sud du pays, et de 44 µg/m³ à Bruxelles, sachant que 50 µg/m³ est le seuil à partir duquel la population doit être informée.

Les concentrations élevées en particules fines sont dues à une mauvaise dispersion de la pollution de l’air due à des vitesses de vent faibles à très faibles. Les conditions météorologiques resteront globalement défavorables aujourd’hui et jusque demain/lundi, prévient Celine.

Les concentrations de PM10 devraient, dès lors, demeurer au dessus de 50 µg/m³ en Région flamande et en Région wallonne au nord du sillon Sambre-et-Meuse jusque demain/lundi.

Il est notamment recommandé, dans les zones exposées à des concentrations élevées en polluants, de ne pas réaliser d’exercice physique intense et/ou prolongé, comme le jogging par exemple. En cas de nécessité, il ne faut pas hésiter à prendre un avis médical, ajoute la cellule.

Partager l'article

22 janvier 2017 - 10h55