Le réacteur de Tihange 2 probablement redémarré mercredi

L’arrêt automatique du réacteur Tihange 2 est dû à une panne d’un moteur électrique, a indiqué Serge Dauby, porte-parole du site nucléaire, samedi après-midi. Le réacteur sera a priori redémarré mercredi 15 juin à 00h00. L’unité s’est mise à l’arrêt vendredi à 15h25 dans le cadre d’un système de sécurité. Après analyse, il apparait que le problème provient d’une panne d’un moteur électrique qui agit sur une turbine à vapeur dans la partie non nucléaire du réacteur, a expliqué Serge Dauby. En vue de sa réparation, certaines pièces du moteur doivent être remplacées, les équipes sont donc en train de se procurer les parties nécessaires.

« Un samedi, ce n’est pas simple », a ajouté le porte-parole. « Une centrale compte environ 320.000 composantes techniques comme des vannes, des pompes ou des moteurs. Il est tout à fait logique de prévoir que ces éléments puissent tomber en panne, même en dehors des périodes de révision. Il n’y a rien d’exceptionnel à cela », a-t-il assuré.

Interrogé sur l’âge avancé de la centrale, il a estimé que « même les voitures neuves peuvent tomber en panne ». Si les techniciens parviennent à trouver l’ensemble des pièces nécessaires et à se les procurer à temps, le réacteur sera remis en marche dans la nuit de mardi à mercredi.

Partager l'article

11 juin 2016 - 14h50