facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le putsch manqué a coûté près de 90 milliards d'euros à la Turquie

La tentative de coup d’Etat militaire du 15 juillet a coûté à l’économie turque près de 90 milliards d’euros et conduit à l’annulation d’un million de réservations touristiques, a déclaré le ministre du Commerce, cité par la presse turque mardi. « Si nous prenons en compte tous les avions de chasse, les hélicoptères, les armes, les bombes et les bâtiments (endommagés), le coût est de 300 milliards de lires au minimum, selon nos premiers calculs », a précisé au quotidien Hurriyet M. Bulent Tüfenkci, mentionnant également l’annulation de commandes de l’étranger et de séjours touristiques.

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, un groupe de militaires a tenté de renverser le président turc Recep Tayyip Erdogan et son gouvernement, s’emparant de chars, tirant sur la foule et bombardant plusieurs objectifs dont le parlement à Ankara. Les putschistes ont été mis en échec mais les violences ont fait 271 morts (dont 34 mutins).

Le ministre a souligné que le coût pour l’économie turque risquait encore d’être plus élevé à moyen terme en raison de son impact sur le tourisme et les échanges avec l’étranger. « De nombreuses commandes de l’étranger ont été annulées et beaucoup d’étrangers ont cessé de visiter la Turquie. Malheureusement, les putschistes ont donné de la Turquie l’image d’un pays du tiers monde avec des chars dans les rues », a-t-il ajouté.

Selon lui, un million de réservations ont été perdues dans le tourisme, une grande partie d’entre elles s’expliquant par la décision du gouvernement d’annuler les congés de trois millions de fonctionnaires après le coup de force afin de faire face aux purges ou d’éviter d’éventuelles fuites à l’étranger de personnes soupçonnées d’être liées au putsch avorté.

Ce secteur était déjà très durement affecté par les attentats attribués aux djihadistes ou à la guérilla kurde puisque les arrivées de touristes étrangers en Turquie ont chuté de 40% en juin par rapport au même mois de l’an dernier.

Le ministre s’est malgré tout réjoui d’un rapide retour à la normale dès le lundi qui a suivi la tentative de putsch perpétrée un vendredi. Le taux de change de la lire turque est resté relativement stable, selon M. Tüfenkci, et les chiffres des exportations ou de la croissance économique n’ont pas été révisés, a-t-il affirmé.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Australie: une cinquième victime après qu'une voiture a foncé dans la foule à Melbourne

Un cinquième mort est à déplorer après la course macabre menée par une voiture vendredi dans une artère commerçante de Melbourne. Un bébé de trois mois a succombé à ses blessures, selon les médias australiens qui cit lire plus

Belga

22 janvier 2017 Trudeau appelle Trump et défend les exportations canadiennes

L’importance des échanges commerciaux entre le Canada et les Etats-Unis a été au coeur de l’entretien téléphonique samedi entre le Premier ministre Justin Trudeau et Donald Trump, au lendemain de l’investiture de ce dernier à la présidence amér lire plus

Belga

22 janvier 2017 Donald Trump recevra le président mexicain le 31 janvier

Le président des Etats-Unis Donald Trump recevra son homologue mexicain Enrique Peña Nieto le 31 janvier à la Maison Blanche, a annoncé samedi son porte-parole Sean Spicer. Evoquant une conversation téléphonique entre M. Trump et M. Peña Nieto, qu’il lire plus

Belga

22 janvier 2017 Inde: au moins 13 tués dans le déraillement d'un train

Au moins treize personnes ont été tuées et une centaine blessées samedi dans le déraillement d’un train dans le sud-est de l’Inde, a annoncé dimanche à l’AFP un porte-parole des chemins de fer. Sept wagons et la locomotive du train express Jagdalpur-B lire plus

Belga

22 janvier 2017 Donald Trump recevra Theresa May vendredi

Le président des Etats-Unis Donald Trump recevra la Première ministre britannique Theresa May vendredi à la Maison Blanche, a annoncé samedi son porte-parole. « Le président recevra son premier dirigeant étranger » lorsque Mme May « viendra à Washington lire plus

Belga

22 janvier 2017 Le pape François met en garde contre le populisme et "les murs"

Le pape François a mis en garde contre les « populismes » qu’engendrent les crise et poussent à élire des « sauveurs » et à s’entourer de « barbelés », dans un entretien publié samedi par le quotidien espagnol El Pais. « Bien sur les crises provoquent des peurs, de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/