Le projet "One Mile a Day" fait bouger les enfants

Tia Hellebaut, championne olympique du saut en hauteur à Pékin en 2008, a donné jeudi matin le coup d’envoi du programme « One Mile a Day », à l’école Sainte-Marie de Jambes. A l’initiative d’Energy Lab et de l’Association des fédérations francophones du sport scolaire (AFFSS), ce projet vise à faire courir cette année au moins 150.000 enfants dans des écoles primaires de Belgique. Originaire d’Ecosse, ce nouveau programme compte déjà 680 écoles inscrites. Le but de « One Mile a Day » est simple: permettre aux enfants de bouger et de faire du sport en interrompant les longues périodes d’inactivité physique en classe. Les enfants ont chaque jour l’opportunité de courir ou marcher un mile (1,609 km) à l’extérieur en compagnie de leur instituteur. Une activité bénéfique pour la santé mais aussi la concentration. « Nous réalisons régulièrement cet exercice après un contrôle », déclare une institutrice de la classe pilote de Jambes. « C’est chouette pour les enfants de changer d’air, ils reviennent plus énergiques et davantage à l’écoute. »

Marraine du projet, Tia Hellebaut a mouillé le maillot pour courir avec les élèves de l’école Sainte-Marie. « Lorsque j’ai entendu parler de l’initiative, cela m’a tout de suite enthousiasmée et j’ai voulu soutenir le projet », expliquait tout sourire l’ancienne sportive de haut niveau. « Six enfants sur dix ont une mauvaise condition physique. Grâce à ce projet, ils seront en meilleure santé et plus en forme. »

Partager l'article

30 mars 2017 - 14h05