Le président Obama ne rencontrera pas son homologue philippin au Laos

Barack Obama ne rencontrera pas son homologue philippin Rodrigo Duterte au Laos comme initialement prévu, a annoncé lundi la Maison Blanche après les insultes prononcées par ce dernier à l’encontre du président américain. « Le président Obama n’aura pas de rencontre bilatérale avec le président Duterte », a indiqué Ned Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, précisant qu’il rencontrerait à la place la présidente sud-coréenne, Park Geun-Hye.
Interrogé lundi sur les commentaires que M. Obama risquait de formuler à son encontre sur la situation des droits de l’homme dans l’archipel philippin, Rodrigo Duterte s’était emporté, n’hésitant pas à traiter M. Obama de « fils de pute » devant la presse locale.
« C’est un garçon pittoresque », a sobrement réagi M. Obama, s’exprimant en marge du sommet du G20 en Chine.
M. Duterte a également lancé des menaces à l’attention des dirigeants étrangers qui auraient l’audace de remettre ses méthodes pour lutter contre le trafic de drogue en question. « Il faut être respectueux », a osé le chef d’Etat philippin.
Selon les donnée de la police, 1.011 suspects ont été tués entre le 1er juillet et le 4 septembre, tandis que 1.391 morts font encore l’objet d’une enquête.

Partager l'article

06 septembre 2016 - 00h40