facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le président mexicain ne veut pas dresser un mur entre lui et Trump

Le président mexicain Enrique Pena Nieto a tendu une branche d’olivier vendredi au candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump, qui veut notamment construire un mur à la frontière américano-mexicaine pour endiguer le flux des clandestins. Au lendemain du discours d’investiture de Donald Trump, M. Pena Nieto s’est engagé à mener « un dialogue franc et ouvert » avec le vainqueur de la présidentielle du 8 novembre, que ce soit le magnat de l’immobilier ou sa concurrente démocrate Hillary Clinton.

« A Hillary Clinton et à Donald Trump, je veux exprimer mon plus grand respect », a dit le président mexicain lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche avec son homologue américain Barack Obama.

Une tonalité qui contraste avec ses propos en mars, lorsqu’il avait condamné la « rhétorique véhémente » de Donald Trump qui s’apparentait selon lui à celle employée par Adolf Hitler et Benito Mussolini pendant leur ascension vers le pouvoir.

Mais il s’est défendu vendredi d’avoir « jamais ostracisé » un candidat américain et affirmé que ses remarques en mars avaient été « sorties de leur contexte ».

« Le gouvernement mexicain travaillera d’une manière constructive et de bonne foi avec quiconque sera élu », a-t-il affirmé, reconnaissant que son administration suivait l’élection présidentielle américaine avec « grand intérêt ».

Mais « nous ne nous en mêlerons pas, nous ne donnerons pas notre avis, nous ne prendrons pas position » sur un sujet qui concerne les électeurs américains.

Le ministre mexicain des Affaires étrangères a indiqué jeudi que le gouvernement de son pays comptait entrer en contact avec les équipes de campagne des deux candidats à la Maison Blanche, après la convention démocrate la semaine prochaine.

Donald Trump a hérissé les Mexicains dès le début de sa campagne en juin l’an dernier, affirmant que ceux venant aux Etats-Unis étaient des violeurs et des trafiquants de drogue. Il s’est engagé à construire un mur, qu’il veut faire payer au Mexique, pour bloquer l’immigration.

M. Pena Nieto a affirmé à plusieurs reprises, et encore au début du mois, que son gouvernement ne paierait pas cette construction.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 juillet 2017 Un long week-end du 21 juillet entre averses et éclaircies

Le week-end prolongé du 21 juillet sera marqué par une alternance d’averses et d’éclaircies. Si la pluie épargnera la journée de vendredi, elle fera toutefois son grand retour pendant le week-end, prévoit jeudi l’Institut royal météorologique ( lire plus

Belga

20 juillet 2017 Trois toiles de Bacon volées à Madrid retrouvées

Trois des cinq tableaux du peintre britannique Francis Bacon dérobés chez un particulier à Madrid en 2015, l’un des plus importants vols d’art contemporain en Espagne, ont été retrouvés, a appris l’AFP jeudi auprès de la police espagnole. « Je peux con lire plus

Belga

20 juillet 2017 Brexit: le négociateur européen Michel Barnier veut des "clarifications" de Londres

Le négociateur en chef européen pour le Brexit, Michel Barnier, a demandé jeudi des « clarifications » à Londres, en particulier sur les droits des citoyens européens et la facture du divorce, à l’issue du 2e cycle de négociations à Bruxelles. « L lire plus

Belga

20 juillet 2017 Jamais aussi peu d'enfants ne se sont perdus à la Côte

Durant la première moitié du mois de juillet, 162 enfants se sont perdus à la Côte belge, soit un record à la baisse, annonce jeudi l’Intercommunale des services de sauvetage de la Côte de Flandre occidentale (IKWV). Depuis quelques années, de moins en lire plus

Belga

20 juillet 2017 Procès de corruption à Rome: 20 ans de réclusion au principal accusé

Le tribunal de Rome a condamné jeudi en première instance à 20 ans de réclusion Massimo Carminati, principal accusé du procès « Mafia Capitale », un vaste réseau criminel ayant infiltré la municipalité de Rome. Quarante-six personnes lire plus

Belga

20 juillet 2017 Naissance surprise de deux ratons laveurs dans un zoo suisse

Le zoo de Servion, en Suisse, avoue sa surprise: deux ratons laveurs sont nés, ce qui ne s’était plus produit depuis 15 ans, a indiqué jeudi son organisation. Le zoo de Servion accueille des ratons laveurs depuis plus de 35 ans. L’ancien couple était très âg lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/