Le président de la fédération du PS Namur appelle Di Rupo à faire un pas de côté

Robert Joly, le président de la fédération du PS namurois a appelé son président de parti Elio Di Rupo à « laisser place aux jeunes » et à se « remettre en question » lors des voeux présentés aux militants lundi soir au Théâtre de Namur, rapporte la RTBF sur son site internet. Cet appel intervient en plein scandale Publifin et juste après que le président du PS Elio Di Rupo a proposé une série de mesures visant à encadrer les rémunérations des mandataires publics au sein des intercommunales.
La ministre wallonne de l’Emploi et de la Formation Eliane Tillieux était présente dans la salle.

Partager l'article

24 janvier 2017 - 01h20