Le président de la CSC pessimiste quant à un accord sur la formation des salaires

Le président du syndicat chrétien CSC, Marc Leemans, s’est montré relativement pessimiste quant à la probabilité de trouver un accord sur la formation des salaires. Invité samedi sur le plateau de l’émission « De vrije markt » sur la VRT, M. Leemans a estimé que les chances des partenaires sociaux de déposer un accord salarial interprofessionnel sur la table équivalaient à 20%. Les négociations autour du budget 2017 ont repris ce samedi à 11h00 dans la résidence du Premier ministre. « Nous ne sommes pas satisfaits des mesures que le gouvernement a déjà prises mais nous continuons d’espérer », a ajouté le président de la CSC.

M. Leemans ne s’est pas exprimé sur la possibilité d’une nouvelle grève nationale, mais il a rappelé que les syndicats se livreront à une évaluation le 25 octobre des mesures gouvernementales.

Partager l'article

08 octobre 2016 - 14h15