Le possible futur ambassadeur US à Bruxelles prédit la fin de l'Union européenne

Ted Malloch, pressenti comme le futur ambassadeur des États-Unis auprès de l’UE, prédit dans la presse allemande le délitement de l’Union européenne, assurant que la sortie de la Grande-Bretagne n’est qu’une première étape. « Si vous regardez en Europe, vous pouvez presque déjà placer deux lettres au choix devant le mot ‘exit' », a-t-il estimé dans l’hebdomadaire Der Spiegel, selon un extrait de l’entretien diffusé vendredi et à paraître samedi.

Il faisait référence au mot généralement employé pour désigner la sortie de la Grande-Bretagne, le « Brexit », qui peut se décliner en « Grexit » (sortie de la Grèce) ou « Frexit » (sortie de la France), par exemple.

M. Malloch, qui a déjà occupé dans le passé des postes diplomatiques pour les Etats-Unis, est pressenti comme futur ambassadeur américain auprès de l’UE.

Il a également réaffirmé dans cet entretien que l’euro était, à son avis, « une expérience erronée » et que s’il travaillait dans une banque d’investissement, il « miserait contre l’euro ».

Les chefs de file du PPE (droite), des socialistes et des libéraux au Parlement européen ont appelé jeudi l’UE à ne pas l’accepter comme futur ambassadeur à Bruxelles.

Partager l'article

03 février 2017 - 19h00