Le pécule de vacances de près de 11.000 personnes prescrit en 2016

L’Office national des vacances annuelles (ONVA) a payé en 2016 2,105 milliards d’euros de pécule de vacances, soit une augmentation de 1,2% par rapport à 2015, à 1.113.313 ouvriers, apprentis et artistes non indépendants, ressort-il de son rapport annuel publié mercredi. Des milliers de personnes n’ont toutefois pas reçu leur pécule, leur numéro de compte bancaire étant inconnu de l’Office. Pour l’exercice 2013, 20.000 numéros de compte étaient inconnus. Un chiffre qui a été ramené à 11.000 en 2016. Le droit au pécule expirant après trois ans, ces 11.000 personnes ne pourront jamais percevoir leur pécule. La période de paiement du pécule de vacances arrive à expiration après trois ans. Dans la moitié des cas prescrits, il s’agit de petits montants mais quelques-uns atteignent toutefois des sommes plus considérables. « Nous avons des employés qui se chargent de contacter ces personnes (qui n’ont pas communiqué leur numéro de compte, ndlr) via tous les canaux possibles – par courrier mais aussi via Facebook – et leur demander leur numéro de compte », explique le porte-parole de l’ONVA, Aaron De Coninck. Le pécule de vacances qui n’a pas été payé est versé dans une réserve.
L’Office a reçu en 2016 11.476 réclamations pour un montant de 2,4 millions d’euros, ajoute le porte-parole.
Au sein de l’ONVA, les conditions de travail ont par ailleurs changé, pour évoluer vers davantage de flexibilité, avec notamment la possibilité de faire du télétravail.
Le personnel de l’Office a diminué de 69 personnes entre septembre 2010 et 2016, soit une diminution de 23%. Sur la seule année 2016, 22 départs n’ont pas été remplacés, ajoute l’ONVA qui emploie désormais 244 personnes, à temps plein ou partiel.

Partager l'article

15 février 2017 - 16h40