Le Parlement européen convoqué en urgence mardi

Le Parlement européen se réunira mardi en session plénière extraordinaire afin de discuter des étapes à venir après le vote des Britanniques en faveur d’une sortie de l’Union européenne, a annoncé vendredi son président Martin Schulz. Les présidents des principaux groupes politiques, qui se sont retrouvés vendredi matin à Bruxelles juste après l’annonce des résultats officiels du référendum britannique, ont convenu de la séance « afin de définir les prochaines étapes nécessaires » dans la procédure de divorce entre l’UE et le Royaume-Uni, a expliqué M. Schulz.

La séance extraordinaire s’ouvrira mardi à 10H00. Par ailleurs, les présidents des deux principaux groupes politiques, le Parti populaire européen (PPE, droite) et les Sociaux-démocrates (S&D), ont critiqué la décision du Premier ministre britannique David Cameron, qui a fait part de son intention de démissionner, de laisser à son successeur l’ouverture des négociations pour le départ du Royaume-Uni, probablement en octobre.

« Les négociations entre les Européens et le gouvernement britannique doivent débuter imméditament (…) Nous avons besoin de clarté, nous devons éviter toute incertitude », a martelé Manfred Weber, qui est à la tête du groupe parlementaire du PPE.

« Nous ne pouvons pas attendre que les Tories (les conservateurs brianniques, ndlr) élisent un nouveau Premier ministre », a ajouté M. Weber.

Même écho du côté de son homologue socialiste, Gianni Pittella, qui a estimé qu’il était certes du « devoir » de David Cameron de démissionner, après « la folle idée » de convoquer un référendum pour des raisons de politique interne.

Le Parlement européen, l’un des deux législateurs de l’UE, devra approuver l’accord de retrait conclu entre l’UE et le Royaume-Uni.

Sur les 751 eurodéputés, 73 sont britanniques.

Partager l'article

24 juin 2016 - 11h05