Le parlement écossais doit voter symboliquement mardi contre le lancement du Brexit

Le parlement écossais devrait officiellement marquer mardi son opposition à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne en votant symboliquement contre le projet de loi gouvernemental visant à autoriser Theresa May à lancer les négociations du divorce. Si ce vote, prévu à 18h0, n’aura pas de poids à Londres, la cour Suprême ayant statué que les parlements régionaux n’avaient pas à être consultés, il est présenté par le Parti national écossais (SNP) comme l’un des plus importants dans l’histoire des parlements régionaux longue de 18 ans. “C’est l’un des votes les plus significatifs dans l’histoire du parlement écossais depuis la dévolution” accordée aux parlements régionaux, a déclaré la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon. “Ce vote est beaucoup plus que symbolique. C’est un test clé pour savoir si la voix de l’Ecosse est écoutée et si nos souhaits peuvent être pris en compte au sein du processus britannique” de sortie de l’UE, a ajouté la cheffe du SNP.

Le parti travailliste écossais, fort de 24 représentants au parlement régional, a également fait part de son opposition au projet de loi gouvernemental, apportant ainsi suffisamment de voix au SNP -qui a 63 représentants sur 129- pour assurer que le vote soit approuvé mardi à Holyrood, siège du parlement écossais.

Partager l'article

07 février 2017 - 09h55