facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le nombre de travailleurs stressés stable mais les effets liés au stress augmentent

Deux travailleurs belges sur trois (62%) subissent « un stress démesuré au travail », une proportion stable par rapport à 2013, mais les effets liés au stress ont augmenté de 30%, constate le baromètre bisannuel réalisé par le prestataire de services de ressources humaines Securex. Plus de 1.600 personnes ont participé à l’étude. Le nombre de travailleurs qui font face à plusieurs effets négatifs réels du stress est ainsi passé de 42% en 2013 à 54% en 2015. Ces employés se plaignent, par exemple, de maux de tête, de palpitations et d’insomnies, de perte de concentration, de pensées dépressives ou des accès de colères rapides… Autant d’effets négatifs qui peuvent découler du stress lié au travail ou du stress lié à la sphère privée.

Cette augmentation des effets liés au stress se traduit notamment par « une forte baisse des performances de travail »: parmi les travailleurs ressentant plusieurs effets liés au stress, 23% déclarent moins bien travailler comparés à leurs collègues (14% en 2013).

Les principaux facteurs de stress liés au travail mis en évidence dans cette étude de 2015 sont l’augmentation de la charge physique et émotionnelle du travail et la réduction de l’autonomie ressentie par les travailleurs. Les autres causes du stress directement liées au travail, comme la pression du travail et la mise en œuvre d’une politique de changement inadaptée, sont toujours considérés comme problématiques mais restent par contre stables par rapport à 2013.

Enfin, selon le baromètre, les travailleurs ayant une longue carrière dans une organisation bien précise courent plus le risque d’avoir des problèmes physiques, ainsi que mentaux. En outre, les personnes moins instruites (diplôme secondaire) sont plus affectées par les effets du stress (38%) que les personnes plus instruites (32%), ainsi que les ouvriers (41% contre 32% des employés, y compris les cadres). Une des explications réside sans aucun doute dans la différence d’autonomie et de contraintes physiques, selon Securex.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Les Emirats vont fournir 15 miilions de dollars par mois à Gaza

Les Emirats arabes unis vont fournir 15 millions de dollars par mois à Gaza, a annoncé jeudi un responsable palestinien, alors que le Hamas au pouvoir dans l’enclave palestinienne se rapproche de Mohammed Dahlane, rival du président palestinien. Ex-homme fort du Fatah, le parti lire plus

Belga

17 août 2017 L'ONU espère lancer de "vrais et substantiels" pourparlers sur la Syrie en octobre à Genève

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie a déclaré jeudi qu’il espérait lancer de « vrais et substantiels » pourparlers de paix sur la Syrie en octobre à Genève, afin de laisser le temps à l’opposition de définir une stratégie plus p lire plus

Belga

17 août 2017 Oeufs contaminés: "Toutes les exploitations avicoles ont été contrôlées en Belgique"

L’ensemble des exploitations de poules pondeuses ont été contrôlées depuis la première détection de fipronil dans des oeufs début juin, a indiqué jeudi le ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme (MR) à la Chambre lire plus

Belga

17 août 2017 La culture américaine "mise en pièces" par les retraits de statues, juge Donald Trump

Le président américain Donald Trump a estimé jeudi que la culture et l’histoire américaines étaient « mises en pièces » par les retraits de statues célébrant des personnages de la confédération sudiste. « Triste de voir l’histoire et lire plus

Belga

17 août 2017 Oeufs contaminés: l'opposition demande à consulter le rapport transmis par l'Afsca à Willy Borsus

Plusieurs membres des commissions Economie et Santé publique réunies à la Chambre ont réaffirmé jeudi leur volonté de consulter le rapport que l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) avait transmi lire plus

Belga

17 août 2017 Tunisie: des oulémas s'opposent à l'égalité entre hommes et femmes en matière d'héritage

Des oulémas tunisiens ont rejeté jeudi la proposition du président Béji Caïd Essebsi d’instaurer l’égalité entre hommes et femmes en matière d’héritage, la jugeant contraire aux préceptes de l’islam et « dangereuse » pour la soci lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/