Le nombre de décès liés à des intoxications au monoxyde de carbone a baissé en 2015

Si le nombre d’accidents provoqués par le monoxyde de carbone (CO) a augmenté de 4% l’an dernier, les cas de décès ont, eux, diminué de 23%, note mercredi dans un communiqué le Centre antipoisons. Au total, 402 accidents causés par le CO ont été répertoriés (+4%) en 2015. Le nombre de victimes est en hausse de 19%, atteignant 998 contre 841 un an auparavant, mais le nombre de victimes décédées a chuté de 23%, passant de 22 à 17. La légère augmentation du nombre d’accidents provoqués par le tueur silencieux peut être liée notamment aux quelques jours de gel supplémentaires en 2015 par rapport à 2014, souligne le centre.

« Il est encourageant de constater que le nombre de décès continue à diminuer. Par contre, la moitié des accidents reste causé par des appareils non sûrs. Cinq personnes âgées sont décédées dans trois accidents avec un poêle à charbon. Quatre personnes sont mortes dans la salle de bains. Le remplacement de poêles à charbon et de chauffe-eau obsolètes ou mal entretenus peut sauver des vies », rappelle-t-il encore.

De nouvelles causes d’intoxication ont par ailleurs été constatées en 2015, comme une tentative de suicide par exposition à un foyer ouvert au charbon dans une petite pièce ou encore une intoxication dans un groupe fumant le narguilé.

Partager l'article

29 juin 2016 - 12h05