Le Nigeria à nouveau en deuil après le décès de l'ex-sélectionneur Shuaibu Amodu

Le football nigérian est à nouveau en deuil après le décès dans la nuit de vendredi à samedi de l’ancien sélectionneur des Super Eagles, Shuaibu Amodu, quelques jours seulement après la disparition d’un autre ancien coach de la sélection nationale, Stephen Keshi, par ailleurs ancien défenseur du Sporting d’Anderlecht, (1987-91), de Lokeren (1986-87) et du RWDM (1993-94). Amodu, 58 ans, est mort dans son sommeil après s’être plaint de douleurs à la poitrine, dans la ville de Bénin City, dans le sud du Nigeria, a annoncé la Fédération nationale samedi. C’est également dans cette ville que Stephen Keshi, ancien assistant d’Amodu lors de la qualification des Super Eagles pour le Mondial 2002, est décédé de manière inopinée mercredi, à l’âge de 54 ans.

Selon des hauts responsables du football nigérian, l’ex-sélectionneur souffrait d’hypertension et suivait un traitement médical. Nommé à la tête de l’équipe nationale à quatre reprises, il avait permis au Nigeria de se qualifier pour les coupes du monde 2002 et 2010, mais n’a jamais connu les honneurs d’une phase finale avec sa sélection.

Amodu, également vainqueur de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en 1991 avec les BBC Lions, était pressenti pour reprendre en main l’équipe une nouvelle fois, pour remplacer le sélectionneur Sunday Oliseh après sa démission en février, mais il avait décliné la proposition en raisons de ses problèmes de santé.

Partager l'article

11 juin 2016 - 14h25