facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le monde doit trouver "de nouveaux moyens" de stopper la Corée du Nord

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a réclamé mercredi à la tribune de l’ONU que le monde trouve « de nouveaux moyens » de stopper la Corée du Nord après ses récents essais nucléaires et balistiques. « La menace qui vise la communauté internationale devient de plus en plus grave et concrète. Il faut de nouveaux moyens pour y répondre, différents de ceux employés jusqu’à présent », a-t-il souligné dans un discours à l’Assemblée générale.
« La menace a atteint désormais une ampleur tout à fait différente de ce qu’elle semblait être jusqu’à maintenant », a-t-il expliqué en référence aux efforts apparents de Pyongyang pour miniaturiser ses ogives atomiques et les monter éventuellement sur des missiles intercontinentaux.
Le Premier ministre n’a pas précisé quels moyens il préconisait d’employer contre Pyongyang, qui est déjà soumis à de sévères sanctions internationales.
M. Abe est coutumier des déclarations fermes sur la Corée du Nord et a fait de la révision de la constitution nippone pacifiste un de ses chevaux de bataille. Cette constitution interdit au Japon toute opération militaire offensive depuis la Seconde guerre mondiale.
La Corée du Nord a mené début septembre son cinquième essai nucléaire, le plus important jamais effectué, qui avait été précédé de nombreux essais de missiles balistiques.
Un des missiles tirés de Corée du Nord ces dernières semaines a pénétré dans la zone économique exclusive au large du Japon. Ces tests, qui violent les résolutions de l’ONU, ont été dénoncés par la communauté internationale.
Le Conseil de sécurité, dont le Japon est membre non permanent, envisage de nouvelles sanctions contre Pyongyang, qui doivent être négociées entre Washington et Pékin.
La Chine, voisine et seule alliée de Pyongyang, s’efforce de protéger le régime communiste par crainte de le voir s’effondrer et céder la place à une Corée unie sous influence américaine.
La Corée du Nord est soumise à plusieurs séries de sanctions internationales, encore renforcées en mars dernier, depuis son premier essai nucléaire en 2006. Mais cela ne l’a pas dissuadée de poursuivre ses programmes militaires sans relâche.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juin 2017 Ed Sheeran donnera un concert sur le site de Werchter en 2018

Ed Sheeran sera présent en Belgique le dimanche 1er juillet 2018, pour un concert qu’il donnera sur le site du festival de Werchter, a indiqué l’organisation de Live Nation dans un communiqué de presse. Cette nouvelle date s’ajoute à la tournée du chanteur anglais, lire plus

Belga

28 juin 2017 30 civils tués dans des frappes contre un secteur tenu par l'EI

Au moins 30 civils ont été tués mercredi dans des frappes aériennes contre une localité tenue par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) dans l’est de la Syrie, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’OSDH n’était pas en mes lire plus

Belga

28 juin 2017 RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

Le gouverneur de la province agitée du Nord-Kivu a alerté l’armée congolaise mercredi sur la multiplication d’attaques des miliciens, qu’il considère comme le prélude d’une nouvelle guerre dans l’est de la République démocratique du Congo. « Je lance u lire plus

Belga

28 juin 2017 Chine: Hyundai rappelle plus de 44.000 véhicules

Hyundai va rappeler en Chine plus de 44.000 véhicules potentiellement défectueux, ont annoncé les autorités chinoises, un nouveau revers pour le constructeur sud-coréen dont les ventes ont été affectées par la brouille entre Pékin et S lire plus

Belga

28 juin 2017 L'euro au plus haut niveau depuis un an

L’euro a atteint mardi son plus haut cours face au billet vert en s’échangeant à 1,1379 dollar contre un euro. La monnaie unique européenne a retrouvé son niveau d’avant le Brexit. La hausse du cours de l’euro s’explique par les discours de Mario Draghi, président lire plus

Belga

28 juin 2017 Pas de petites entreprises ou de civils touchés par la cyberattaque en Belgique

Seules cinq entreprises sont pour l’instant touchées en Belgique par la vague de cyberattaques mondiales apparue mardi, via une faille de Windows pour laquelle Microsoft avait déjà diffusé un correctif. « Il ne s’agit que de grandes entreprises qui disposent d’un ré lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/