Le missile nord-coréen a atteint une altitude estimée à plus de 2.500 km

Le missile tiré mardi matin par la Corée du Nord a atteint une altitude de plus de 2.500 km, a indiqué le ministère japonais de la Défense, les analystes suggérant que cela pouvait correspondre aux caractéristiques d’un engin balistique intercontinental (ICBM). “Il est estimé que le missile a atteint une altitude excédant largement les 2.500 km, a volé pendant 40 minutes et est tombé en mer du Japon, dans la zone économique exclusive de l’archipel, à 900 kilomètres de son point de départ”, a détaillé le ministère dans un communiqué.
Peu de temps après le tir du missile, la Corée du Nord a fait savoir qu’une “annonce importante” serait faite. Cette communication devra être délivrée à 8h30 heure belge.

Partager l'article

04 juillet 2017 - 08h25