Le ministre-président voit des opportunités pour les entreprises flamandes à Sao Paulo

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) a été reçu mercredi par le gouverneur de la région de Sao Paulo, au Brésil, où il effectue actuellement une mission économique. Geraldo Alckmin lui a expliqué qu’il entendait investir fortement dans l’infrastructure. L’homme fort de Flandre espèrent que des entreprises du nord du pays pourront justement en profiter. Geert Bourgeois a été accueilli à la résidence du gouverneur, où flottait le drapeau belge pour l’occasion. Ce dernier est un poids lourd dans le paysage politique brésilien. En 2006, il avait ainsi atteint le second tour de l’élection présidentielle mais avait finalement dû s’incliner face à Lula da Silva.

Sao Paulo est l’Etat le plus important du Brésil et la locomotive économique du pays. Gerlado Alckmin “croit en la croissance après la crise économique. Le plus dur est passé”, a confié le ministre-président flamand à l’issue de l’entretien. “Ils projettent de grands investissements dans l’infrastructure: ports, voies navigables à l’intérieur du pays, routes, métros et trains.”

Geert Bourgeois espère que des entreprises flamandes pourront proposer leurs services. Il pense notamment aux sociétés de dragage du nord du pays. Il existe aussi des opportunités pour les secteurs de la gestion portuaire ou de la logistique, selon lui.

Le gouverneur Alckmin a confirmé ce constat de possibilités d’investissements mutuels, citant notamment les travaux de dragage dans le port de Santos. La Flandre est une région très industrialisée et compétente dans les domaines de l’innovation, des biotechnologies et de la pétrochimie, a-t-il relevé, annonçant en outre que son secrétaire d’Etat aux Transports se rendrait le 18 avril à Bruxelles et au port d’Anvers. Son homologue au niveau fédéral fera lui le déplacement jusqu’en Belgique à la fin mai.

Partager l'article

05 avril 2017 - 17h25