Le Metropolitan de NY s'étend avec le Met Breuer, dédié à l'art moderne et contemporain

Le Metropolitan Museum de New York s’étend à l’ancien domicile du Whitney Museum, qui ouvrira le 18 mars sous le nom de Met Breuer, lieu destiné à l’art moderne et contemporain. Le Met et le Whitney, qui a déménagé en 2015 mais est toujours propriétaire du bâtiment réalisé en 1966 par l’architecte hongrois Marcel Breuer, ont conclu un bail de 8 ans. “C’est un chef-d’oeuvre de l’architecture du milieu du vingtième siècle et nous allons le réactiver avec un nouvel esprit artistique”, a expliqué le directeur du Met, Thomas Campbell, lors d’une visite avec la presse.

Le projet a été impulsé par le milliardaire Leonard Lauder, qui a fait don au Met de plusieurs millions de dollars afin qu’il enrichisse son offre d’art moderne et contemporain, alors que le Whitney, le Museum of Modern Art (MoMA) et le Guggenheim sont déjà présents sur ce segment. Le Met estime quant à lui que le Breuer aura la particularité de proposer un lien entre le présent et les courants artistiques historiques représentés dans les collections du musée.

L’une des deux expositions inaugurales du Met Breuer, “Unfinished: Thoughts Left Visible”, présente 190 œuvres réalisées depuis la Renaissance jusqu’à notre époque, qui semblent inachevées ou qui n’ont pas été achevées volontairement. Près de 40% des pièces viennent de la collection du Met, le reste étant prêté par des collectionneurs privés et musées.

L’autre exposition présentée pour l’ouverture est consacrée à la première rétrospective américaine de l’artiste indienne Nasreen Mohamedi, décédée en 1990.

Partager l'article

04 mars 2016 - 08h35