Le mandat d'arrêt européen à l'encontre de Mohamed Bakkali rendu exécutoire

La chambre des mises en accusation de Bruxelles a rendu exécutoire, jeudi, le mandat d’arrêt européen délivré par les autorités françaises à l’encontre de Mohamed Bakkali, a affirmé vers 15h45 le parquet fédéral. Mohamed Bakkali, âgé de 29 ans, est l’un des suspects dans l’enquête sur les attentats de Paris de novembre dernier. Mohamed Bakkali avait été interpellé à Bruxelles le 26 novembre dernier et inculpé d’assassinats terroristes et de participation aux activités d’un groupe terroriste. Selon l’enquête, il avait loué l’appartement de la rue Henri Bergé, à Schaerbeek, dans lequel des empreintes de Salah Abdeslam avaient été découvertes le 10 décembre dernier à l’occasion d’une perquisition.

Par ailleurs, une voiture que Mohamed Bakkali louait avait été aperçue près de certaines habitations ayant servi à la préparation des attentats de Paris, à Charleroi et à Auvelais, mais le rôle présumé de ce suspect dans ce dossier reste peu clair. Les enquêteurs avaient aussi découvert à son domicile une vidéo témoignant de l’espionnage d’un responsable d’un site nucléaire de Mol.

Enfin, le suspect avait encore loué l’appartement de la rue Max Roos, à Schaerbeek, où les frères El Bakraoui ont séjourné avant les attentats de Bruxelles de mars dernier.

Partager l'article

30 juin 2016 - 16h05