facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le lancement d'Ariane 5, reporté en raison du conflit en Guyane, reprogrammé au 4 mai

Le lancement de deux satellites brésilien et coréen par une fusée Ariane 5, reporté à trois reprises fin mars en raison de la situation sociale en Guyane française, a été reprogrammé pour le 4 mai, a annoncé mardi la société Arianespace. Arianespace indique dans un communiqué avoir « repris les opérations de préparation des trois campagnes de lancement en cours » : deux avec le lanceur Ariane 5, et une avec le lanceur Soyouz.
Le premier des trois lancements prévus est fixé au 4 mai, « le plus tôt possible à l’intérieur de la fenêtre » de tir comprise entre 17H31 et 20H19, heure de Kourou (entre 20H31 et 23H19 GMT).
L’accès au centre spatial guyanais (CSG) a été libéré samedi dernier après plus d’un mois de blocage, permettant la reprise de l’activité depuis lundi.
La fusée européenne doit placer en orbite deux satellites. Le premier, SGDC, pour le compte de l’opérateur brésilien Telebras S.A, doit assurer à la fois la mise en place de communications satellitaires sécurisées pour les forces armées et le gouvernement, et fournir des services de communication haut débit dans des territoires isolés du Brésil.
Le satellite, KOREASAT-7, d’autre part, pour le compte de l’opérateur coréen ktsat, vise à fournir un débit amélioré et une couverture étendue sur la Corée, les Philippines, la péninsule indochinoise, l’Inde et l’Indonésie.
Ce sera le quatrième tir de l’année pour la société française de services de lancement, et le deuxième lancement d’une Ariane 5 en 2017.
Aucune date n’est annoncée pour les deux autres lancements, initalement programmés en avril. Le mouvement social qui a paralysé la Guyane française pendant plus d’un mois a coûté « jusqu’à 500.000 euros par jour à Arianespace » et à ses partenaires, a affirmé samedi sur France Inter Stéphane Israël, PDG de l’opérateur de lancement satellitaire, réaffirmant l’objectif de 12 lancements cette année.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Google intègre BlaBlaCar dans Google Maps

Les internautes qui planifient un trajet à l’aide de Google Maps, le service de cartographie de Google, sont dorénavant directement informés sur les possibilités de covoiturage. Le géant de l’internet a en effet conclu un partenariat avec l’entreprise frança lire plus

Belga

22 août 2017 Un acteur de Deadpool rejoint le casting du reboot du film Hellboy

Ed Skrein, qui jouait le méchant dans Deadpool, rejoint le casting du reboot du film Hellboy produit par Lionsgate et Millennium, rapporte le site d’informations cinématographiques hollywoodreporter. David Harbour, Ian McShane et Milla Jovovich font déjà partie du casting lire plus

Belga

22 août 2017 Nouvel album des Foo Fighters avec le producteur d'Adele

Pour leur nouvel album, les Foo Fighters se montrent fiers de leur association avec le producteur de la star à la puissante voix Adele, alors que leur ADN se trouve plutôt sur la scène grunge. Leur neuvième opus enregistré en studio, « Concrete and gold », qui sortira lire plus

Belga

22 août 2017 Un arrêt de travail chez Swissport perturbe le traitement des bagages à Brussels Airport

Un arrêt de travail est en cours mardi matin au sein de la société de manutention de bagages Swissport, active à l’aéroport de Zaventem (Brussels Airport), a-t-on appris mardi de source syndicale et auprès de l’aéroport. Cet arrêt de travail entr lire plus

Belga

22 août 2017 Du monde attendu pour l'ouverture du troisième restaurant Burger King de Belgique à Namur

Le troisième restaurant Burger King de Belgique ouvre ses portes mardi à 10h00 dans la capitale wallonne, a indiqué la porte-parole du groupe Burger Brands Belgium. Situé en face de la gare de Namur, le bâtiment était déjà utilisé comme c lire plus

Belga

22 août 2017 La VRT lance le site d'informations vrtnws.be

La VRT a transformé son site d’informations « Deredactie.be » en un nouveau site, « vrtnws.be », peut-on constater depuis mardi. Le média public flamand entend répondre « aux besoins des lecteurs critiques d’aujourd’hui » et mise sur la fiabilité de ses informations, qui sont t lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/