Le gouvernement libyen d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire

Le gouvernement libyen d’union nationale (GNA) a accusé marcredi soir la France de “violation” de son territoire, après l’annonce par Paris dans la matinée de la mort de trois de ses militaires dans ce pays. La présence française est “une violation du territoire libyen”, a déclaré le GNA dans un message sur son compte Facebook, estimant que rien ne “justifie une intervention” sans qu’il en soit informé.

Partager l'article

21 juillet 2016 - 00h30