facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le gouvernement britannique rétropédale sur un projet de lister les travailleurs étrangers

Le gouvernement britannique rétropédalait dimanche sur un projet visant à demander aux entreprises de lister leurs employés étrangers, présenté en milieu de semaine au congrès du parti conservateur et qui a suscité colère et indignation. « Nous n’allons pas demander aux entreprises de lister ou nommer ou publier ou identifier leurs travailleurs étrangers », a affirmé dimanche sur BBC Radio le ministre de la Défense Michael Fallon, ajoutant que le projet avait été « mal interprété ».

Ce plan destiné à pousser les entreprises à privilégier la main d’oeuvre nationale, a été présenté mercredi au congrès annuel du parti conservateur à Birmingham par la ministre de l’Intérieur, Amber Rudd et a immédiatement suscité de vives critiques.

Le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn a ainsi jugé que le parti conservateur avait « touché le fond en soufflant sur les braises de la xénophobie ».

« La vision de Theresa May sur le Royaume-Uni du Brexit est répugnante », a abondé la Première ministre de l’Ecosse, Nicola Sturgeon.

Adam Marshall, directeur intérimaire de la Chambre de commerce britannique avait lui jugé que « beaucoup d’entreprises seraient attristées de savoir que leur force de travail étrangère est considérée comme un emblème de honte ».

« Combien de temps va-t-il s’écouler avant que je ne doive coudre mon étoile? « , s’est également emportée sur Twitter la danseuse espagnole Tamara Rojo, directrice artistique de l’English National Ballet.

La ministre de l’Education Justine Greening a défendu ce projet en expliquant dimanche que l’idée était « d’informer les politiques pour comprendre dans quels secteurs et parties du pays il y avait des manques de professionnels ». « Ce ne sont pas des données qui vont être publiées. Les gens ne seront pas nommés ou humiliés », a-t-elle dit sur ITV.

En durcissant le ton sur l’immigration, la Première ministre Theresa May a laissé penser cette semaine qu’elle penchait pour un « Brexit dur », c’est-à-dire sans concession vis-à-vis de Bruxelles et sans accès au marché unique européen.

Opposés à cette version radicale du Brexit, des députés pro-européens des différentes formations politiques veulent, selon le quotidien dominical The Observer, obliger Theresa May à accepter que le parlement vote sur son projet de négociations avant que celles-ci ne commencent.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

5 décembre 2016 Référendum en Italie – Les marchés plient en Asie mais sans s'affoler après le non italien

L’euro est tombé au plus bas depuis 20 mois après la victoire massive du non au référendum italien suivie de la démission de Matteo Renzi, et les marchés boursiers fléchissaient lundi en Asie, sur fond d’inquiétudes pour la troisième lire plus

Belga

5 décembre 2016 Référendum en Italie – Le Mouvement 5 Etoiles appelle à des élections immédiates

L’Italie devrait « immédiatement » se rendre aux urnes après la démission du chef de gouvernement Matteo Renzi lundi, estime le principal parti d’opposition italien, eurosceptique, le Mouvement 5 Etoiles (M5S) « Nous avons besoin d’élections immédiatement », a d lire plus

Belga

5 décembre 2016 Conflit en Syrie – Syrie: vote lundi à l'ONU sur une résolution demandant une trêve à Alep

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit voter lundi après-midi à New York sur une résolution demandant une trêve d’au moins sept jours à Alep et un accès humanitaire aux habitants d’Alep-est pris au piège des combats, ont indiqué dima lire plus

Belga

5 décembre 2016 Au moins 20.000 personnes manifestent au Brésil contre la corruption

Au moins 20.000 personnes ont manifesté dans plusieurs villes du Brésil dimanche contre la corruption et pour soutenir l’enquête autour du scandale politique Petrobras. A Rio de Janeiro, un manifestant brandissait une pancarte avec l’inscription « opération Lava Jato (lavag lire plus

Belga

5 décembre 2016 Nouvelle-Zélande: le Premier ministre John Key annonce sa démission

Le Premier ministre néo-zélandais John Key a annoncé sa démission lundi, une annonce jugée suprise par les observateurs. Le leader du Parti national Party a annoncé sa démission lors d’une conférence de presse vers midi après avoir infor lire plus

Belga

5 décembre 2016 Référendum en Italie – L'euro au plus bas depuis mars 2015 face au dollar après la victoire du non

L’euro fléchissait lundi face au dollar, tombant au plus bas depuis 20 mois dans les premiers échanges asiatiques après la victoire du non au référendum italien, un camouflet pour le chef du gouvernement Matteo Renzi qui a annoncé dans la foulée sa d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/