Le G20 Finances ne mentionne ni protectionnisme ni accord sur le climat

Le G20 Finances a retiré de sa déclaration finale samedi sa traditionnelle condamnation du protectionnisme économique, et aussi son soutien à l’accord de Paris sur le climat, reflétant les réticences du nouveau gouvernement américain sur ces deux sujets. “Nous travaillons à renforcer la contribution du commerce à nos économies”, affirme la déclaration laborieusement négociée lors d’un sommet des grands argentiers du monde, vendredi et samedi à Baden-Baden, dans l’ouest de l’Allemagne.

Le ministre français des Finances Michel Sapin a déclaré regretter l’absence de mention de l’accord de Paris sur climat et l’absence de consensus sur le libre-échange.

Partager l'article

18 mars 2017 - 15h45