Le FIFF lance sa 31e édition en misant sur le cinéma jeune et belge

Le Festival International du Film Francophone (FIFF) de Namur se tiendra du 30 septembre au 6 octobre avec toujours cette volonté de fêter le 7e art et de pousser à la découverte du monde cinématographique. « Quelque 150 films seront diffusés, la programmation se veut jeune et belge », ont annoncé jeudi les organisateurs. Dans cette optique, de nombreux jeunes réalisateurs, issus du monde francophone, viendront présenter leurs œuvres. « La Fille Inconnue » des frères Dardenne ouvrira cette 31e édition. Le film raconte l’histoire de Jenny, une médecin ayant refusé de soigner une jeune fille retrouvée morte quelques jours plus tard. En apprenant la nouvelle, Jenny va tout faire pour identifier la victime. Le film des célèbres réalisateurs belges avait été sélectionné au festival de Cannes 2016.

En clôture de la semaine cinématographique, le film « Divines » de Houda Benyamina sera diffusé au public. Cette histoire évoque la vie de Dounia, jeune française tourmentée entre religions et drogues, qui a soif de pouvoir et de réussite. Sa vie va être bouleversée lorsqu’elle rencontre Djigui, un jeune danseur à la sensualité inégalée.

De nombreuses personnalités seront également présentes tout au long du festival et au sein des jurys. Bouli Lanners (« Les Premiers les derniers », « Les Géants », « Eldorado »,etc.) présidera le jury officiel des longs métrages tandis qu’Audrey Fleurot, la comédienne française (« Intouchables », « L’Idéal », « Sous les jupes des filles »,etc.) sera présidente du jury des courts métrages.

Cette année, Sergi Lopez est le coup de cœur du festival. Le comédien de 50 ans défendra « En amont du fleuve » de Marion Hansel et « Orphelines » d’Arnaud des Pallières, tous deux en compétition officielle.

Les films seront retransmis dans les cinémas Eldorado, Acinapolis et Caméo.

Partager l'article

15 septembre 2016 - 14h30