Le festival Panorama attire les festivaliers au-dessus d'un terril carolo

La 10e édition du festival Panorama, qui a la particularité d’être organisé sur le plateau d’un terril, aura lieu samedi à Marcinelle (Charleroi). Lancé par trois copains d’enfance, le rendez-vous a grandi au point d’attirer aujourd’hui des amateurs de musique venus des quatre coins de la Belgique et de symboliser le nouveau dynamisme culturel de Charleroi. L’organisation de la première édition en 2007 coïncide, selon Axel Delépine, l’un des organisateurs, avec l’époque où Charleroi était au plus bas. « Mes amis et moi ne nous retrouvions plus dans aucune offre culturelle », explique-t-il. D’où leur idée d’organiser un événement musical sur un élément faisant partie du patrimoine industriel de Charleroi, les terrils, formés par l’accumulation sur plusieurs dizaines de mètres de hauteur de résidus miniers.

Pour pouvoir organiser le festival Panorama, les organisateurs ont obtenu l’autorisation du propriétaire du terril, qui depuis lors continue de les soutenir. Sur le plateau du terril où est organisé Panorama, les festivaliers bénéficient d’une vue très large sur Charleroi.

Même si certains terrils ont été arasés ces dernières années, la région de Charleroi en compte encore plusieurs dizaines, qui peuvent trouver, selon Axel Delèpine, des affectations diverses.

Partager l'article

30 juin 2016 - 18h50