facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le Conseil d'Etat suspend l'Arrêté Royal sur les règles de gestion du Secrétariat polaire

Le Conseil d’Etat a suspendu vendredi l’exécution d’un arrêté royal de la secrétaire d’Etat Elke Sleurs (N-VA) sur les nouvelles règles de gestion du Secrétariat polaire. La demande en suspension avait été introduite par la Fondation Polaire (IPF) de l’explorateur Alain Hubert.
Mme Sleurs entend désormais adapter la loi de 2008, qui détermine les règles de gestion financière et matérielle de la station scientifique « Princesse Elisabeth », dans un nouvel arrêté royal. Tous les commentaires du Conseil d’Etat seront pris en considération dans cette adaptation, précise-t-elle. L’arrêt du Conseil d’Etat constitue une nouvelle étape dans le conflit qui oppose Alain Hubert à Elke Sleurs. La décision du gouvernement Michel de modifier les règles sur la gestion de la station polaire, en écartant M. Hubert et sa fondation, est à l’origine de ce nouvel épisode.

La Fondation Polaire avait saisi le Conseil d’Etat d’une demande de suspension en soutenant notamment que l’arrêté royal d’août 2015 de Mme Sleurs violait un article de la loi de 2008, qui énonce que le Secrétariat Polaire assure la gestion financière et matérielle de la station « Princesse Elisabeth » dans le cadre de sa donation à l’Etat belge par la Fondation Polaire.

Dans son arrêt, le Conseil considère qu’en faisant référence à la donation de la station, l’article de la loi précitée a consacré le partenariat de la Fondation Polaire tel que le prévoit une convention de 2007 conclue entre cette dernière et l’Etat. Il estime par ailleurs que les modifications apportés méconnaissent la qualité de ‘partenaire privilégié’ attribuée à la Fondation Polaire par la convention précitée.

Le Conseil d’Etat ajoute qu’en faisant état du risque de ne pas être rétablie dans son rôle d’opérateur chargé de la maintenance et de l’entretien de la station pour la campagne 2016-2017, la Fondation Polaire se prévaut d’un inconvénient grave qui permet de justifier la suspension de l’exécution de l’arrêté royal du 10 août 2015.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 Conflit en Syrie – Reprise des négociations de paix sur la Syrie à Genève

Les difficiles négociations de paix intersyriennes reprennent jeudi à Genève sous l’égide de l’ONU, avec des représentants du gouvernement syrien et de l’opposition incapables de trouver une solution à un conflit qui dure depuis six ans. En l’absence de l’en lire plus

Belga

23 mars 2017 Challenger de Guadalajara – Coppejans passe au deuxième tour au Mexique

Kimmer Coppejans (ATP 202) s’est qualifié mercredi pour le deuxième tour du tournoi de tennis Challenger sur surface dure de Guadalajara, au Mexique, une épreuve dotée de 50.000 dollars de prize-money. Le Belge de 23 ans s’est défait, en un match plié en tro lire plus

Belga

23 mars 2017 Agression à Westminster – "Notre ville reste l'une des plus sûres au monde", rassure le maire de Londres

Le maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, a transmis mercredi soir sur Twitter un message se voulant rassurant, à l’intention de la population de Londres touchée dans l’après-midi par une attaque qui a fait 4 morts, en plus de l’assaillant présumé, et enviro lire plus

Belga

23 mars 2017 Un vaccin efficace dans la lutte contre les diarrhées infantiles mortelles par rotavirus

Un nouveau vaccin bon marché et qui ne requiert pas de réfrigération s’est avéré efficace à plus de 66% contre les rotavirus à l’origine des gastro-entérites aiguës, qui sont responsables de 37% des décès de jeunes enfants da lire plus

Belga

23 mars 2017 La Corée du Nord pourrait avoir volé la banque centrale du Bangladesh par piratage

La Corée du Nord pourrait être, selon des enquêteurs américains, à l’origine du vol de 81 millions de dollars sur un compte que la banque centrale du Bangladesh détenait auprès de la Réserve fédérale de New York, affirme mercredi le lire plus

Belga

23 mars 2017 Viande avariée du Brésil – Viande avariée: le Brésil demande la fin des "restrictions arbitraires"

Secoué par un scandale de viande avariée, le Brésil a demandé mercredi aux pays de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de ne pas appliquer des « restrictions arbitraires » à l’importation, alors que le pays est en train de perdre certains de ses principaux marc lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/