Le Conseil de sécurité condamne les derniers essais balistiques de Pyongyang

Le Conseil de sécurité de l’ONU a “fermement condamné” jeudi les essais balistiques menés les 19 et 21 mars par la Corée du Nord, dénonçant son attitude “de plus en plus déstabilisante”. “Les membres du Conseil ont exprimé leur grave inquiétude envers l’attitude de plus en plus déstabilisante de la République populaire de Corée et son mépris flagrant et provocateur pour le Conseil de sécurité”, souligne un communiqué du Conseil.
Le Conseil a rappelé son soutien à une solution politique à ce dossier, enjoignant à nouveau Pyongyang à montrer “un engagement sincère pour la dénucléarisation”.
Cette condamnation intervient alors que des militaires américains ont indiqué jeudi avoir décelé une activité autour des sites d’essai nucléaire de la Corée du Nord, laissant penser que Pyongyang prépare un nouveau test.
La Corée du Nord a raté mercredi un nouvel essai de missile, deux semaines après le lancement de quatre engins présenté par Pyongyang comme un exercice en vue d’une attaque contre les bases américaines au Japon, selon Séoul et Washington.
Dimanche, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un avait également supervisé en personne un essai présenté comme “réussi” d’un nouveau moteur de fusée, engin qui peut aisément être modifié afin d’être utilisé sur un missile.
Le régime reclus doté de l’arme nucléaire est sous le coup de plusieurs volées de sanctions de l’ONU à cause de ses programmes nucléaire et balistique.

Partager l'article

24 mars 2017 - 01h25