facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le Conseil de sécurité de l'ONU se penche sur les violences au Gabon

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se pencher jeudi, à la demande de la France, sur la crise politique et les émeutes meurtrières au Gabon après l’annonce de la réélection du président Ali Bongo pour un troisième mandat. L’envoyé spécial de l’ONU en Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, doit présenter un rapport sur la situation aux membres du Conseil lors d’une réunion à huis clos prévue dans l’après-midi, a indiqué l’ambassadeur français auprès des Nations unies, François Delattre.
« Notre objectif est de condamner les violences et les pillages, d’appeler toutes les parties, tous les côtés au Gabon à faire preuve de modération et de retenue », a-t-il précisé à des journalistes.
Le Conseil devrait « rappeler à nouveau l’importance critique d’une procédure garantissant la transparence des résultats des élections », a ajouté l’ambassadeur français.
Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon s’était dit plus tôt jeudi « vivement préoccupé et attristé » par les violences au Gabon, appelant à une « vérification transparente » des résultats.
« La crise électorale, en particulier les incendies volontaires et la réponse disproportionnée des agences de sécurité, a mené à de regrettables pertes en vies humaines et à la destruction de biens », a indiqué M. Ban dans un communiqué, disant entendre « la frustration du peuple gabonais, et des jeunes en particulier ».
L’annonce de la réélection de M. Bongo mercredi en fin de journée par la commission électorale a déclenché une nuit d’émeutes meurtrières et de pillages à Libreville et dans d’autres villes du pays. Au moins trois personnes sont mortes et un millier de personnes arrêtées.
M. Ban a réclamé, à l’instar de la communauté internationale, une « vérification transparente » des résultats et appelé les autorités compétentes à « régler rapidement, de façon transparente et juste, tous les griefs découlant de l’élection ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Hôtel dévasté en Italie: trois nouveaux corps découverts

Trois corps de plus ont été découverts dans les décombres de l’hôtel du centre de l’Italie dévasté la semaine dernière par une avalanche, indiquent mardi sur Twitter les services de secours italiens. Le nombre de victimes confirmées attei lire plus

Belga

24 janvier 2017 Météo – Des nuages avant une percée du soleil l'après-midi

Mardi matin, le ciel sera souvent chargé avec par endroits du brouillard localement givrant et un risque de quelques faibles averses de neige, annonce l’Institut royal météorologique (IRM). Ensuite, le temps deviendra généralement sec avec des éclaircies ci lire plus

Belga

24 janvier 2017 Crise politique en RDC – L'opposant historique Tshisekedi quitte le pays en pleines négociations politiques

L’opposant historique congolais Étienne Tshisekedi a quitté Kinshasa tôt mardi matin pour Bruxelles alors que son parti négocie avec la majorité soutenant le président Joseph Kabila un partage du pouvoir jusqu’à la prochaine présidentielle en R lire plus

Belga

24 janvier 2017 Brussels Airport traîne Charleroi devant la justice européenne

Brussels Airport a introduit le 29 novembre une demande d’intervention en soutien à la Commission européenne devant le tribunal de l’Union européenne, rapporte L’Echo mardi. Les dirigeants de l’aéroport national entendent ainsi s’opposer au recours de la Sowaer qui contes lire plus

Belga

24 janvier 2017 Les mesures protectionnistes de Donald Trump menacent 5.000 emplois en Belgique

Si le nouveau président américain Donald Trump instaure des droits de douane plus élevés comme il l’a promis, de 1.200 à 5.000 emplois belges seraient en péril, écrit De Tijd mardi. Ces mesures protectionnistes pourraient également coûter lire plus

Belga

24 janvier 2017 Stade National – La N-VA demande de ne pas octroyer de permis de bâtir pour le Stade National

La N-VA veut que les autorités flamandes bloquent l’octroi du permis de bâtir pour le Stade National, rapporte De Tijd mardi. Cette décision revient normalement à la commune de Grimbergen, mais la Flandre joue néanmoins un rôle important dans ce dossier. Si l’ lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/