Le chef du Pentagone assure de "l'engagement inébranlable" de Washington envers l'Otan

Le secrétaire américain à la Défense James Mattis a assuré lundi ses alliés de l’Otan de « l’engagement inébranlable » de Washington envers l’alliance militaire pourtant qualifiée d' »obsolète » par le nouveau président Donald Trump. A son premier jour en fonctions, le chef du Pentagone a eu des entretiens téléphoniques avec le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg. Il a « insisté sur l’engagement inébranlable des Etats-Unis envers l’Otan » durant un échange avec le ministre britannique de la Défense Michael Fallon, selon un communiqué du porte-parole du Pentagone Jeff Davis.

Lors de son discours d’investiture, M. Trump avait estimé que « pendant des décennies, (les Etats-Unis ont) subventionné les armées d’autres pays tout en permettant le très triste appauvrissement de notre armée ». En janvier, il avait considéré que l’un des problèmes de l’Otan résultait du fait que ses membres « ne payent pas ce qu’ils devraient », faisant référence à l’objectif de 2% de PIB fixé en 2014.

Dans son entretien avec M. Stoltenberg, M. Mattis -qui a été commandant suprême du Commandement allié de transformation (SACT) de l’Alliance atlantique, entre 2007 et 2009- a discuté « du rôle clef joué par l’Otan dans la sécurité transatlantique ». Il a insisté auprès de M. Stoltenberg sur le fait qu' »en cherchant des alliés pour aider à défendre les valeurs (communes), les Etats-Unis commençaient toujours par l’Europe ».

De son côté, M. Stoltenberg a déclaré avoir eu « une excellente discussion » avec M. Mattis qu’il a qualifié d' »ami solide de l’Otan au Pentagone ».

Partager l'article

24 janvier 2017 - 10h50