facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le chef de la diplomatie française estime qu'il ne faut pas se focaliser sur Assad

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a estimé vendredi que le règlement du conflit syrien ne dépendait pas uniquement de « la question » du sort de Bachar al-Assad. « Si certains veulent à tout prix qu’on place le débat sur: Est-ce que l’on garde Assad ou est-ce que l’on ne garde pas Assad, ce n’est pas comme cela que la question se pose », a estimé M. Ayrault en arrivant à une réunion de l’Otan à Bruxelles.

« La question est celle de savoir si la communauté internationale respecte ses propres engagements », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis ont reconnu jeudi ne plus faire du départ du président syrien une « priorité » et chercher une nouvelle stratégie dans le règlement du conflit en Syrie qui dure depuis six ans.

L’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, a même indiqué que son pays voulait travailler avec la Turquie et la Russie, qui sont tous deux intervenus militairement en Syrie, pour trouver une solution politique à long terme, plutôt que de se focaliser sur le sort du président syrien.

A ce propos, M. Ayrault a souligné qu’il ne savait pas « quelle est la position américaine en définitive ». Il a exhorté les responsables à Washington à « clarifier leur position ».

Il ne faut « pas se contenter de l’option militaire, mais s’engager aussi pour encourager la négociation et aboutir à un accord de paix et de réconciliation en Syrie, et de reconstruction pour permettre enfin le retour des réfugiés », a-t-il martelé.

« C’est bien de se focaliser sur la lutte contre Daech » (acronyme de l’organisation Etat islamique), mais « il doit y avoir une transition pour éloigner le régime d’Assad qui a causé tant de morts et de destructions pour le peuple syrien », a de son côté insisté le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson.

MM. Johnson et Ayrault ont rappelé leur attachement à la feuille de route pour une solution politique en Syrie adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU fin 2015 (résolution 2254).

Outre des négociations opposition-régime, comme celles actuellement en cours à Genève, et un cessez-le-feu, le texte prévoit un gouvernement de transition et des élections.

« C’est dans ce cadre que, évidemment, la question d’Assad se pose. On n’imagine pas l’avenir de la Syrie, quand le processus (de transition) aura été engagé, avec Bachar al-Assad à sa tête, alors qu’il y a eu 300.000 morts » en Syrie, a fait valoir M. Ayrault.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Météo – Le thermomètre affichera jusqu'à 30 degrés ce mercredi

Le temps sera chaud et ensoleillé ce mercredi, avec des maxima oscillant entre 25 degrés sur les hauts plateaux de l’Ardenne et le long du littoral, et 30 degrés en Campine. L’après-midi, des champs de nuages joueront toutefois les trouble-fêtes à partir de l lire plus

Belga

23 août 2017 Jeremy Corbyn, la référence d'Elio Di Rupo

Le président du PS, Elio Di Rupo, prend son collègue du Labour britannique, Jeremy Corbyn, comme référence, a-t-il expliqué sur Bel-RTL alors qu’il essuie des critiques parfois vives dans les médias et sur les réseaux sociaux à la suite de la c lire plus

Belga

23 août 2017 Emmanuel Macron entame une opération séduction en Europe centrale et de l'Est

Le président français Emmanuel Macron entame mercredi une opération séduction de trois jours en Europe centrale et de l’Est. Le sort de la directive européenne sur le travail détaché sera au cœur des discussions. Il rencontrera en Autriche le ch lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – Le tueur des Ramblas a logé en région parisienne quelques jours avant les faits

Plusieurs membres du commando terroriste qui a commis les attaques de Barcelone et Cambrils jeudi dernier ont effectué un aller-retour à Paris quatre jours avant les faits, rapporte mercredi le Parisien. Younes Abouyaaqoub, l’auteur présumé de la tuerie sur les Ramblas ab lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – "La Sûreté de l'Etat doit avoir plus d'informateurs dans la communauté musulmane"

La Sûreté de l’Etat devrait avoir plus d’informateurs au sein de la communauté musulmane de Belgique, a estimé mercredi le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) sur les ondes de Radio 1, dans la foulée des attentats survenus la semaine dernière en lire plus

Belga

23 août 2017 Serge Kubla également poursuivi pour blanchiment d'argent

L’étau judiciaire se resserre autour de l’ex-bourgmestre MR de Waterloo, Serge Kubla, désormais poursuivi pour blanchiment d’argent, rapporte Le Vif/L’express mercredi sur son site Internet. De nouvelles perquisitions ont eu lieu fin juin chez Serge Kubla et des membres de sa famille. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/