Le CEO de Teva quitte le navire après moins de trois ans

Erez Vigodman a démissionné de son poste de CEO du leader mondial des médicaments génériques, la firme israélienne Teva Pharmaceutical Industries, indique celle-ci lundi. L’Israélien occupait ce poste depuis février 2014, à la suite de l’éviction du précédent patron, Jeremy Levin, resté moins de deux ans en fonction. Le « Board » de l’entreprise et Erez Vigodman ont conclu un « accord mutuel » au sujet du départ de ce dernier, est-il précisé. Dans une brève déclaration reprise dans le même communiqué, le principal intéressé indique qu’il estime « que c’est le bon moment de se retirer », après moins de 3 ans comme CEO.
Le Dr. Yitzhak Peterburg, qui présidait le Conseil d’administration depuis janvier 2015, a été désigné CEO et président par intérim, avec effet immédiat. Il est lui-même remplacé à la présidence du conseil d’administration par le Dr. Sol J. Barer.
« Le conseil d’administration de la compagnie entame la recherche d’un CEO permanent, avec l’aide d’une société » spécialisée, précise l’entreprise. Yitzhak Peterburg indique que Teva compte désormais « se concentrer sur la mise en oeuvre de sa priorité stratégique de transformer Teva, avec une attention immédiate portée sur la réalisation des synergies de coût et les bénéfices stratégiques de l’acquisition d’Actavis Generics ». Ce rachat de l’activité « génériques » de l’entreprise Allergan avait été bouclé l’été dernier.

Partager l'article

07 février 2017 - 04h30