Le CD&V propose une déduction fiscale pour les parents candidats à l'adoption

Le parlementaire CD&V de la Chambre des représentants Roel Deseyn va déposer cette semaine une proposition de loi qui prévoit une déduction fiscale liée aux frais encourus pour adopter un enfant. Les coûts d’une adoption “belge” atteignent actuellement environ 8.000 euros, tandis que ceux de l’adoption d’un enfant étranger peuvent grimper jusqu’à 10.000 à 15.000 euros. “De cette manière, les familles qui hésitent pourraient décider de tout de même franchir ce pas”, indique le député lundi. “Ceux qui veulent adopter doivent parcourir un long chemin”, indique-t-il dans un communiqué. “Les parents adoptifs doivent être déclarés ‘aptes’ et être autorisés à adopter. Souvent, ils restent dans l’incertitude, jusqu’au dernier moment, quant à l’arrivée de l’enfant. A cela s’ajoute encore le fait que la procédure pèse lourdement sur leur budget”.
Kind & Gezin, l’équivalent flamand de l’ONE, estime que le coût total d’une adoption à l’intérieur du pays tourne autour des 8.000 euros, et atteint entre 10.000 et 15.000 euros environ quand il s’agit d’une adoption internationale.
Roel Deseyn propose une baisse d’impôts de 20% pour les frais encourus, avec un plafond absolu de 5.713 euros. La proposition cadre dans un “effort plus général de rendre notre société plus ouverte à l’adoption et de placer les parents adoptifs sur un pied d’égalité avec les parents ‘naturels'”, est-il précisé.

Partager l'article

06 février 2017 - 06h20