Le bilan des inondations au Pérou continue de grimper

Le Pérou, actuellement en proie aux pires inondations que le pays ait connues depuis une vingtaine d’années, continue de compter ses morts. Selon un dernier bilan, les intempéries ont désormais entrainé au moins 90 décès, a indiqué samedi le centre d’opérations d’urgence du pays. L’information a été confirmée samedi par le ministre de la Défense Jorge Nieto, qui précise que 20 autres personnes sont encore portées disparues, tandis que plus de 740.000 habitants sont affectés par les évènements. Les habitations endommagées voire démolies se comptent par dizaines de milliers.
Lima, la capitale, a particulièrement été touchée, étant arrosée par des pluies diluviennes depuis janvier, associées au phénomène El Niño et au réchauffement climatique. La température de l’océan le long des côtes étant de plusieurs degrés plus élevée que normalement, l’évaporation est beaucoup plus importante. Associée au manque de vent, la situation crée des masses nuageuses qui déversent des torrents d’eau sur le pays depuis des semaines.

Partager l'article

26 mars 2017 - 05h55