Le Belge Ivo van Hove va mettre en scène "Boris Godounov" à l'Opéra de Paris

Le Belge flamand Ivo van Hove, connu dans le monde entier pour ses adaptations de Shakespeare ou Visconti, va monter pour l’Opéra de Paris “Boris Godounov”, a annoncé mercredi le directeur Stéphane Lissner lors de la présentation de la saison 2017/2018. C’est la première collaboration avec l’Opéra de Paris de Ivo van Hove, qui a déjà travaillé pour plusieurs maisons d’opéras. “Lorsque Stéphane Lissner m’a proposé de monter Boris Godounov, j’ai immédiatement dit oui, parce que le thème du pouvoir me passionne”, a expliqué Ivo Van Hove. “On a besoin de leaders qui s’attaquent aux problèmes de notre temps, qui sont de grands mouvements historiques, comme les migrations, la montée des inégalités entre les pauvres et les riches par exemple. Et la question du leadership est au coeur de Boris Godounov”, a-t-il souligné.

Moussorgski compose dans “Boris Godounov” une réflexion sur la solitude du pouvoir, à travers le portrait du Tsar de toutes les Russies (1598-1605).

Le grand opéra français figure en bonne place dans la prochaine saison – 21 opéras dont 10 nouvelles productions – avec un “Don Carlos” en français et “Benvenuto Cellini” de Berlioz.

C’est la toute première version française de “Don Carlos” qui sera donnée avec une mise en scène confiée au Polonais Krzysztof Warlikowski.

Le cycle Berlioz se poursuit avec “le plus fou” de ses opéras, “Benvenuto Cellini”, mis en scène par l’ancien membre des Monty Python, le Britannique Terry Gilliam (une co-production donnée à Londres, Rome et Amsterdam).

Partager l'article

25 janvier 2017 - 16h20